Devenez publicateur / Créez votre blog


 

France/Racisme : Un plombier Béninois discriminé et le magistrat qui l'a deféndu retrogradé

( 4 via facebook )
  Société, #

Après avoir voulu dénoncer un acte de discrimination de la part de gendarmes, le magistrat Georges Domergue a été rétrogradé. En signe de protestation, il a entamé une grève de la faim il y a une quinzaine de jours.

Georges Domergue, 57 ans, est en grève de la faim depuis le 16 mars. Bien que le magistrat dise avoir perdu 11 kilos, il compte bien poursuivre son mouvement jusqu'à ce qu'il "obtienne satisfaction" et que les gendarmes soient sanctionnés.

"Traitement humiliant et discriminatoire" d'un plombier originaire du Bénin

L'histoire débute le 9 décembre 2011, quand Georges Domergue, alors président de la cour d'assises du Loiret, accompagne à la gendarmerie de Briare un plombier victime d'un vol important.

Selon le magistrat, cette visite se fait en accord et avec le soutien du procureur de la République de Montargis. Mais à la gendarmerie, l'accueil est carrément hostile pour le magistrat et le plombier d'origine béninoise, les militaires refusant d'entendre la victime.

Selon M. Domergue, ancien directeur de cabinet de la secrétaire d'État aux Droits des victimes Nicole Guedj, les gendarmes font subir un "traitement humiliant et discriminatoire" à la victime, qu'ils n'hésitent pas à tutoyer.

Par la suite, les militaires feront état, dans un rapport, "d'outrages" et porteront plainte contre le magistrat. Une plainte classée sans suite par le parquet, tout comme celle pour "faux" déposée par M. Domergue contre le rapport des gendarmes.

Le Conseil supérieur de la magistrature prononce sa rétrogradation

La hiérarchie de M. Domergue lui a ensuite infligé un avertissement assorti d'un retrait du service des assises. Puis, après qu'il eut mis en cause dans un courrier à la garde des Sceaux Christiane Taubira "les dysfonctionnements et les irrégularités dans le traitement de cette affaire par l'institution judiciaire", la ministre de la Justice avait saisi le Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Le 19 décembre dernier, celui-ci prononce la rétrogradation au rang de magistrat de 2e grade de M. Domergue, devenu entre-temps leader de l'opposition municipale UMP à Briare.

Le magistrat a saisi le Conseil d'État contre cette décision. Revendiquant le statut de "lanceur d'alerte", il met aussi en cause le rôle de Mme Taubira :

Elle est censée les défendre, mais en ce qui me concerne, je n'ai eu droit qu'à des poursuites du CSM.

Le syndicat FO Magistrats considère que la peine infligée au juge est illégale. "Nous sommes très surpris qu'elle soit à ce point contraire aux dispositions du statut de la magistrature", a déclaré à l'AFP son délégué général, Emmanuel Poinas.



Source : www.itele.fr


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
ernest
Partagé par : ernest@Angleterre
VOIR SON BLOG 107 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

107
Publications

11292
J'aime Facebook sur ses publications

480
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.