Au Rwanda, Diane Rwigara, première femme candidate à la Présidence, défie Paul Kagame

  Politique, #

Le 3 mai, lors de sa conférence de presse, Diane Rwigara est devenue officiellement la première femme à se présenter au plus haut poste du Rwanda. "Aujourd'hui, je suis prête à m présenter aux élections présidentielles. Je suis une des rwandaises avec les références et le souhait de diriger les Rwandais. " a-t-elle exprimée. Le ton est donné. Se lançant en indépendante, elle a d'ailleurs assuré devant les journalistes être en mesure de réunir les 600 signatures nécessaires pour officialiser sa candidature.

Un défi dans un pays contrôlé d'une main de fer par Paul Kagame

C'est pour le moins un vrai défi que se Diane Rwigara. En effet, si la Constitution rwandaise consacre le multipartisme, il n'existe pratiquement pas d'opposition dans le pays, le FPR contrôlant d'une main de fer les sphères politique, sociale et économique. Ajoutons qu'une réforme constitutionnelle adoptée en décembre 2016 permet au Président actuel, Paul Kagame, de rester potentiellement au pouvoir jusqu'en 2034.

"Lorsqu'il est temps pour les dirigeants de quitter le pouvoir, ils trouvent des excuses pour y rester et disent ensuite que c'est la population qui leur demande de continuer à diriger. C'est une mauvaise habitude qu'on retrouve sur tout le continent." a souligné courageusement Diane Rwigara lors de sa conférence de presse.

Rendre justice à son père et à son pays...

Âgée de 35 ans, cette femme d'affaires est la fille d'Assinapol Rwigara, un important entrepreneur rwandais. Dans les années 1990, ce dernier avait largement financé le Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame avant que celui-ci ne renverse le pouvoir extremiste hutu en juillet 1994, mettant ainsi fin au génocide. Sa fille avait pris ses distances avec le FPR après le décès controversé de son père en février 2015, dans un accident de la route selon la police. Sa famille a toujours contesté cette version et dénoncé un assassinat. On est donc en droit de se demander si Diane ne souhaite pas finalement rendre justice à son père.

Son souhait annoncé le 3 mai est de permettre à son pays et à sa population de retrouver la liberté, mais aussi l'égalité économique et sociale. Elle a en effet annoncé vouloir éradiquer la pauvreté et instaurer une assurance maladie universelle. Elle a également promis de mettre en place des réformes, dont l'ouverture de l'espace politique, la défense de la liberté d'expression et la révision des mandats électoraux. Elle souhaite également offrir plus d'égalité économique en diminuant l'écart entre riches et pauvres.

Déjà sujette à des attaques

Quelques jours après son annonce, Diane Rwigara fait déjà l'objet de controverses et d'attaques. Deux photos d'elle nue ont été envoyées à plusieurs médias. Ces images circuleraient sur Facebook, Twitter et sur d'autres réseaux/ médias sociaux et il semblerait que l'intéressée est déjà au courant. La question que beaucoup se posent est celle de l'authenticité de ces photos.

D'ores et déjà, certaines photos ont été examinées avec des outils qui auraient démontré qu'il s'agissait de montages effectués avec des logiciels comme Photoshop. D'autres seraient authentiques. L'intéressée n'a encore rien déclaré à ce sujet

Par C.B



Source : Amina



PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
zeki
Partagé par : zeki@Mauritania
VOIR SON BLOG 29 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

29
Publications

10123
J'aime Facebook sur ses publications

111
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur
 
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK