Devenez publicateur / Créez votre blog


 

"Autobiographie d'une esclave" d'Hannah Crafts

  Culture & Loisirs, #

 

Aussi explicitement que le titre l'indique, ce roman est l'autobiographie d'Hannah Crafts, une esclave noire ayant vécue aux Etats-Unis en l'an 1850 et qui serait parvenue à s'échapper. De plus, il pourrait tout simplement être le premier livre écrit par une esclave noire.

De maître en fugue, de fugue en maître, de négresse de maison à négresse des champs, Hannah Crafts retrace sous forme de course poursuite les épreuves qu'elle a enduré avant de gagner la terre promise : la liberté. Passant de "négresse de maison à négresse des champs", Hanna Crafts nous fait découvrir les conditions de vie qui causaient le fossé à l'origine de cette expression de Malcom X.
Cette aventure, dont on attend impatiemment le dénouement, évolue dans la précision des décors, des tenues, des aspects physiques, du temps, de l'environnement...tel l'œil d'une caméra à qui rien n'échappe. L'héroïne, pas d'autre nom pour la qualifier, ouvre au lecteur la porte de son cœur, imbibé de craintes, de bonté, d'espoirs, d'une foi débordante et nous fait pénétrer dans son monde où l'injustice et la dureté des uns, s'opposent à la compassion et à la miséricorde des autres.

Mon avis : 7,5 / 10
Je pense que ce livre mériterait une adaptation cinématographique. Le style de l'auteur et la traduction y sont remarquables et raffinés.
Je recommande ce livre à toutes celles qui recherchent des images de notre passé, aux amoureuses des lectures rédigées par une plume délicate et enfin, à toutes les curieuses qui aiment à parier sur l'épilogue des histoires à peine les premières pages tournées.
L'ouvrage est préfacé par des recherches ayant permis l'authentification de ce roman et contiennent de nombreuses informations d'ordre historique.

Le moins : Les précisions entrainent parfois quelques longueurs et petites lassitudes.
L'événement final que je n'avais nullement imaginé, ni même espéré, n'est pas à la hauteur, en terme de richesse descriptive, du reste du livre. Ce passage semble dénué d'intérêt, alors qu'il est magnifique.


Payot : 360 pages 9,15 e



Source : www.femmesnoiresamoureuses.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
alimatou
Partagé par : alimatou@France
VOIR SON BLOG 39 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

39
Publications

24764
J'aime Facebook sur ses publications

241
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.