/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Fleure N'Doua, l'entreprenariat dans la peau

  Business, #, #TDI

Une " fusée ", on pourrait la qualifier ainsi. Il y a peine deux ans , je rencontrais cette jeune dame lors d'une formation digitale. Elle me parle de son projet et je cerne tout de suite sa fibre entrepreneuriale. Elle a de multiples casquettes mais son humilité légendaire ne lui donne pas le melon. Aujourd'hui, à tous justes 24 ans, elle est auréolée du Prix 2014 de l'excellence ivoirienne, et gratifiée de l'incubation de sa start-up au sein d'un hub technologique africain. Rencontre avec Fleure N'Doua , une Ayana studieuse et déterminée.

Ayana Webzine: Qui est Fleure N'Doua?

Fleure N'Doua: Fleure N'doua est social media manager dans une entreprise de communication. Etudiante en année de DEA des Sciences du Langage à l'université de Cocody, jeune entrepreneur et enfin " blogueuse ".

AW: Depuis quand es-tu habitée par la passion de l'entrepreneuriat ?

J'ai toujours rêvé d'avoir ma propre entreprise. Et en Juillet 2012 à la faveur du concours Startup Week-end Abidjan, l'occasion s'est présentée. Je n'ai donc pas hésité.

AW: Et à Startup Week-end Abidjan, tu crées Planete Sports. Comment t'ai venue l'idée?

J'ai eu l'idée de mon projet après avoir observé mon père dans la gestion de son club de taekwondo. Il avait du mal à trouver des élèves, mais paradoxalement je connaissais plusieurs personnes qui recherchaient des endroits ou pratiquer ce sport (ou d'autres).

J'ai donc pensé à une plateforme qui répondrait à ce besoin. Au fur et à mesure des réflexions, plusieurs choses s'y sont greffées. Voilà d'où vient PLANETE SPORTS, plateforme qui vise à fournir du contenu sportif (infos, events , sites web...) en Afrique. Avec le site Sportif 225, le premier " bébé " , nous débutons actuellement par la Côte d'Ivoire.

AW : Entreprendre dans le sport est peu commun pour une femme ? Pourquoi ce choix? N'est-il pas risqué ?

J'ai toujours aimé le sport et l'esprit de compétition qui l'anime. Et comme, je veux évoluer dans un univers qui me plaît, j'ai choisi ce domaine. Maintenant, même si je n'en suis pas une experte, je pense que le risque est partout, surtout celui de se casser la figure.

AW : Quelle est sa plus grande difficulté au quotidien?

Ma grande difficulté est de pouvoir jongler entre toutes mes casquettes : Etudiante, entrepreneur, employée.

Finir ses études, gérer une startup et faire le boulot pour lequel on est payé ; ce n'est pas facile tous les jours. Evidemment, il y a des moments où je suis en surchauffe.

Aw : Raconte-nous tes journées

Je passe presque toutes mes journées au boulot ou en train de bosser. Le samedi, c'est parfois encore un peu de boulot et de rares sorties entre copines ou des amis. Je l'avoue, je ne m'éclate pas assez souvent et autant que je voudrais mais je ne peux que me le reprocher. Enfin le moment cuisine du dimanche matin avec maman reste un moment privilégié !

AW : Quel sentiment t'a animée quand tu as appris pour le prix de l'excellence ?

La surprise d'abord. Le fameux " HAN ! " qu'on pousse pour mieux réaliser ce qui se passe.

La joie ensuite : appeler maman et crier pendant 5 bonnes minutes

Et la peur d'échouer jusqu'à aujourd'hui. Vous me direz que c'est assez bizarre mais je trouve que la pression est devenue plus grande depuis ce jour (je suis une personne qui stresse beaucoup).

Je reste cependant infiniment reconnaissante au Divin pour cette grâce.

AW : Comment arrives-tu à lier son boulot et les activités de ta start-up ?

Jusqu'à maintenant, j'ignore comment j'ai fait et je ne pense même pas à comment je ferais. Je continue de faire de mon mieux sans trop me soucier du comment. Mais je crois aussi que la compréhension de mes supérieurs hiérarchiques y est pour beaucoup, c'est sûr.

AW: Quelles sont les qualités que doit avoir une femme pour briller dans le domaine de l'entreprenariat ?

Je dirais du courage pour avancer et de l'humilité pour écouter et apprendre même si je crois que cela ne s'applique pas qu'aux femmes.

AW: Quelles sont tes passions?

La musique, la lecture, l'écriture, la danse, les voyages, les nouvelles technologies...

AW: Quels sont tes projets? Ton rêve?

Mes projets : j'en ai une tonne (comme toujours) mais les actuels, je les classe en 3 ordres :

Etudes : Obtenir le DEA et un Master en communication ou en digital- Professionnel : avoir plus d'expérience et développer plus de savoir-faire dans l'entreprise où j'évolue- Startup : atteindre la renommée et la stabilité financière que je vise depuis plus de 2 ans. Le reste, on le calera au fur et à mesure.

Mon rêve, c'est de réussir à créer un produit ou une entreprise que je revendrais à 1 milliard de FCFA (au moins)

AW : Quelle est ta plus grande fierté ?

Avoir emmené ma mère à la Présidence de la République de Côte d'Ivoire un 01 Août 2014 et la voir poser avec un Prix de l'Excellence dans les mains : c'est jusqu'ici ma plus grande fierté.

AW : Coté cœur? En couple ou célibataire?

Célibataire sans enfant ... voilà c'est dit !

AW : Ton leitmotiv ?

" Essaie tout jusqu'à ce que la mort arrive, car il n'y a que la mort qu'on ne puisse pas essayer" (de ma mère)

AW: Un conseil aux jeunes femmes africaines qui n'ont pas encore trouvé leur véritable vocation?

Donner un conseil dans ce domaine est toujours très difficile mais je leur dirais seulement d'identifier ce qu'elles aiment, chercher un éventuel moyen d'y gagner de l'argent et de se lancer.

Propos recueillis par BYE et Mina

Crédit Photo: Samuel Ouedraogro



Source : ayanawebzine.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
black.elegance.96
Partagé par : black.eleg...@France
VOIR SON BLOG 173 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

173
Publications

26202
J'aime Facebook sur ses publications

899
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.