Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Jay-Z et Beyoncé s'inspirent de la culture africaine mais boudent le continent pour leur tournée

  People, #, .

En mars, le couple Carter sortait une affiche pour annoncer sa nouvelle tournée mondiale, On The Run II. Celle-ci s'inspire d'un film sénégalais, Touki Bouki, qui raconte l'histoire d'un couple sur la route.

Ce n'est pas la première fois qu'un hommage appuyé est rendu à l'esthétique africaine par les deux artistes. Pourtant, Beyoncé et Jay-Z n'ont jamais donné de concert ensemble en Afrique, et aucune date n'est prévue pour On The Run II.

 

 

 

De multiples références

Voici quelques semaines, les Carter ont fait sensation avec un clip tourné au Louvre pour la chanson "Apes**t", qui cumule aujourd'hui quelque 49 millions de vues.

Rolling Stone estime qu'il s'agit là d'une manière d'attirer l'attention sur le manque de représentation de la culture africaine: " En déambulant ainsi dans le Louvre à Paris, les deux superstars afro-américaines occupent le devant de la scène dans un haut lieu de la culture qui, comme la majorité des musées occidentaux, n'a historiquement laissé que peu de place aux artistes non-blancs ".

L'album de "Queen B" était aussi un symbole, notamment du fait de sa collaboration avec l'artiste nigérienne Laolu Senbanjo -elle avait réalisé le body painting sur ses danseurs et danseuses dans la vidéo pour "Sorry"- et de la participation de la poétesse britano-somalienne Warsan Shire aux clips de l'album.

En 2011, Beyonce sortait Run The World (Girls) et s'entourait de plus de 230 danseurs et danseuses originaires du Mozambique, dont le groupe Tofo Tofo.

Aux Grammy Awards 2017, l'artiste rend hommage à Oshun, divinité yoruba (une ethnie majoritairement présente en Afrique de l'Ouest), déesse de la sexualité et de la fertilité.

Une présence rare en Afrique

Pourtant, aucune des deux tournées On The Run n'avait prévu de passer par des villes africaines, pas plus que celle organisée après la sortie de Formation et pour The Mrs Carter Show World Tour.

La dernière fois que Beyoncé a donné un concert sur le continent, c'était en 2004 en Afrique du Sud, dans le cadre d'un événement de charité pour la fondation de l'ancien président Nelson Mendela -et elle était à l'époque membre des Destiny's Child.

L'industrie de la musique se porte pourtant très bien en Afrique, où les concerts peuvent rapporter des millions d'euros. Les habitudes des millennials du continent africain sont très musicales et malgré l'augmentation des prix, les salles ne désemplissent pas.

Depuis dix ans que les Carter n'ont pas fait d'apparition en Afrique, le budget alloué au divertissement et à leurs infrastructures a considérablement augmenté, explique le magazine Quartz.

Quand Rihanna s'est déplacée à Johannesburg en 2013, les 70.000 tickets se sont vendus en quelques jours, même si les prix étaient à la hauteur des prix européens. Ceux pour Justin Bieber se sont vendus encore plus vite pour les tournées de 2013 et 2017. Katty Perry et Ed Sheeran viennent tous les deux d'annoncer des dates en Afrique du Sud.

Des artistes français comme Black M, Maître Gims, Damso, DJ Arafat ou Booba tournent beaucoup en Afrique -notamment à Abidjan, en Côte d'Ivoire- et font à carton plein à chaque fois.



Source : Slate.fr


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
janine
Partagé par : janine@Italie
VOIR SON BLOG 72 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

72
Publications

24382
J'aime Facebook sur ses publications

353
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.