Devenez publicateur / Créez votre blog


 

L'INTELLIGENTSIA DE LA JEUNESSE AFRICAINE

  Société

 

Je suis désolé et écœuré de cette jeunesse africaine fermée d'esprit, fainéante, paresseuse et qui ne réfléchit plus comme nos aïeuls!

Toutes les grandes puissances occidentales d'aujourd'hui ont été colonisées dans le passé! Bien vrai que nous le condamnons fermement.
Alors, par contre, au lieu de rester là, à toujours reprocher aux pays colonisateurs le mal et la pauvreté qui demeure constamment dans le continent, je pense personnellement qu'il est plus préférable de trouver des solutions et de penser à des projets concrets pour le devenir; de notre chère Afrique, au lieu de rester là, à répéter les mêmes dires il y a plus d'un siècle! Agissons-nous avant qu'il ne soit trop tard! Prenons notre destin en main, car sans nous, le peuple africain; l'Afrique ne se redressera pas! C'est nous qui devons prendre l'avenir de notre cher continent en main, car personne ne le fera à notre place.

 

Parlons de projet, parlons de développement, parlons de stratégie. 
Je ne dis pas de nier l'histoire ou de ne pas l'étudier. Mais comme disait le grand historien africain, C. Anta Diop: "Il faut étudier le passé pour en tirer des connaissances et des leçons, mais pas pour s'y complaire." C'est plutôt le contraire que fait actuellement la jeunesse africaine d'aujourd'hui!

 

Et pour que cela ait lieu il nous faudra une éducation véridique, loin de l'éducation qui règne depuis longtemps (la philosophie, la démocratie sont nées en Grèce...) on ne nous apprend pas qui nous sommes réellement, mais plutôt les gens que les colonisateurs dans le passé ont voulu qu'on soit! Pas de culture africaine dans les écoles africaines, au lieu d'apprendre à l'écolier qui il est réellement (son propre histoire, ses racines), on lui apprend par ailleurs que c'était ces ancêtres qui se vendaient entre eux à cause de l'argent ou des pacotilles... (école primaire).

Au lieu d'apprendre à l'étudiant que la philosophie, la démocratie et les mathématiques ont eu naissance en Égypte noire. On l'apprend que tous ceux-ci aient eu naissance en Occident! Longtemps après que des intellectuels africains ont démontré que la civilisation vient de l’Égypte, l’Occident dira que l’Égypte est un Occident sis géographiquement en Afrique.

Juste une question pour les intelligent(e)s, si la philosophie a eu naissance en Grèce, pourquoi la condamnation de Socrate, qui finalement mourra en buvant de la ciguë! Aristote s'est enfui avant d'être tué, Platon pareil! 
Alors la réponse est simple. C'est parce qu’en Grèce en ce temps, les Grecs ne connaissaient pas ces idéologies (démocratie, philosophie, mathématiques, entre autres)! Alors d'où Socrate a appris cela?

La réponse s'est révélée, c'était en Égypte pharaonique.

Je dénonce, par là, la déformation de l'histoire dans tous les sens. On ne nous apprend pas qui nous sommes réellement (notre culture, nos racines, notre histoire...) et c'est cela que la jeunesse devrait parler d'abord avant de mettre l'accent sur toute autre chose.

 
On ne nous apprend pas du tout la résistance de l'empire éthiopienne (Ménélik 1865-1869), qui a su résister contre les colons italiens, mais on nous enseigne plutôt les résistances qui ont échoué contre le colonisateur. C'est d'après mes propres recherches que j'ai pu savoir que seule l'Éthiopie est le pays qui n'a jamais était colonisé en Afrique. Or ça devrait être enseigné à l'école impérativement.


Pourquoi on ne parvient toujours pas à mettre les enseignements des grands savants africains et de sa diaspora dans nos systèmes éducatifs?

Certes on en retrouve un peu à l'université, mais sont très limités ces apprentissages.

Dès lors, il faudra mettre ces idéologies en premier plan sur toutes autres idéologies venant d'ailleurs; afin de former des intellects panafricains dignes de ce nom.

 

Et si nous réussissons à faire cela, j'en suis convaincu que la génération future sera plus confiante d'elle-même. Elle aura plus de courage et de rigueur à travailler pour son devenir et ne comptera que sur elle même; pour le bien-être de son peuple.

Car nous le savons tous sans un système d'éducation propre à la réalité de notre société africaine, il n'est jamais probable, voir même impossible que nos pays puissent se développer!

 

Enfin, focalisons-nous dans cette trajectoire et arrêtons de faire la paresse intellectuelle. Travaillons, car seul le travail paie les amis. Arrêtons de s'embarquer aussi sans aucune connaissance ni réflexion a priori dans l'actualité internationale! Essayons d'être plus critiques dans nos raisonnements, afin de mieux scinder l'objet observé.

Amicalement, l'homme qui aime sa mère Afrique.

 

Moussa Seck, Etudiant en Évaluation de programmes ENAP.

Moseca92@gmail.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
moseca92
Partagé par : moseca92@Canada
Moussa SECK, BA S Art, M.Sc
VOIR SON BLOG 5 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

5
Publications

293
J'aime Facebook sur ses publications

1
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.