/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

L'ancienne banquière cultive de la canne...

  Business, #, #TDI

Dans son regard, la détermination. Celle d'une agricultrice bien décidée à continuer le travail entrepris par sa mère en 1985, mais en y apportant sa touche personnelle. " J'ai une vision plutôt innovante de la manière de gérer une exploitation " , avoue la jeune femme. Ses années de carrière dans les banques ont laissé des traces! " Une exploitation agricole c'est aussi une entreprise déclare Udelca. J'ai envie d'en donner une image gagnante, pas celle du bouseux ou de la personne inculte comme on entend souvent... "

Inculte ? Pas vraiment son genre... Avec un master de gestion obtenu en parallèle d'un master en histoire, Udelca a su mener de front passion et rigueur, tout en enchaînant, à l'époque, les petits boulots. Ces qualités, teintées de ténacité, la conduiront à obtenir rapidement, après ses diplômes, un poste intéressant dans une banque spécialisée hexagonale. Elle y exercera durant neuf années tout en assistant financièrement sa maman dans son exploitation au Robert.

PRÉSERVER NOTRE ENVIRONNEMENT

Depuis son retour, Udelca a repris les rennes de l'entreprise. Aux côtés de sa mère, elle entretient la canne à sucre et s'attelle aux tâches difficiles que nécessite cette culture. Pour elle, pas question d'utiliser des produits phytosanitaires si des solutions alternatives existent. " On peut avoir les mains dans la terre et être capable d'une réflexion sur notre environnement, assure l'agricultrice. Il est temps de se poser de vraies questions sur nos pratiques agricoles, il y a tant de choses à faire! " Udelca a sollicité la chambre d'agriculture, en mars dernier, pour que des essais de plantes de couverture, alternative aux herbicides, puissent être testées dans ses champs de canne.

TRANSMETTRE L'AMOUR DU MÉTIER

" J'ai envie de dire : demande toi toujours ce que tu peux faire à ton niveau, pour ton pays, avant d'entreprendre quelque chose. " soutient Udelca qui milite pour un environnement responsable. Avec cette même fougue, la jeune femme veut partager son amour de la terre. Elle souhaite sensibiliser les scolaires au travail d'agriculteur, en particulier à celui de la canne. " Oui le travail est physique, mais la qualité de vie est vraiment différente de celle passée dans un bureau " remarque l'ancienne banquière. Un choix de vie qu'elle assume tout en restant celle qu'elle est : férue d'histoire, passionnée par l'agriculture et féminine. Incompatible ? Pas pour elle : " prendre soin de soi et bien s'habiller quand on en a l'occasion, ça n'empêche pas d'être une bonne agricultrice! " .

La jeune femme diversifie son activité en développant du maraîcher sur son exploitation qu'elle projette de vendre sur des circuits courts comme les marchés.

Etre agricultrice et féminine, c'est possible!



Source : www.martinique.franceantilles.fr


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
pakman
Partagé par : pakman@Haiti
VOIR SON BLOG 33 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

33
Publications

1380
J'aime Facebook sur ses publications

131
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.