/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

MyriaM Maxo : le design métissé

  Culture & Loisirs, #, #TDI

 

Myriam Maxo est une citoyenne du monde. Véritable globe-trotteuse, elle amène une touche de chaque univers à ses créations. Ardente défenseure de l'authenticité, elle propose des pièces uniques, des produits fabriqués en édition limitée pour offrir l'originalité comme marque de fabrique. Une designer plébiscitée au-delà des frontières

Si Myriam Maxo aime le monde dans sa diversité, le monde le lui rend bien. Ses créations rencontrent un vif succès à New York, notamment. Ville cosmopolite par excellence, Myriam Maxo et New York étaient destinées à unir leurs énergies.

Elle se nourrit de rencontres effectuées sur place, du foisonnement unique de la ville, des connexions réactives et positives générées là-bas. Ses voyages en Afrique, en Asie ou dans la Caraïbe lui apporte d'autres sources d'inspiration qu'elle met à profit dans des créations métissées.

 

Des objets d'art en décoration

Le design de Myriam Maxo est résolument urbain. La touche de modernité qu'elle apporte donne du peps aux intérieurs classiques et colore les univers plus contemporains. Les deux sphères apprécient le brin d'audace qui font des pièces MMM des pièces singulières. C'est là le luxe offert par Myriam à ceux qui font entrer son art dans leurs intérieurs. Diverscity Magazine a craqué pour les doudous, mais MMM c'est aussi des lampes, du mobilier, du linge de maison et des conseils avisés en décoration d'intérieur.

 

A la rencontre de Myriam Maxo


Diverscity Magazine - Bonjour Myriam et bienvenue dans Diverscity Magazine. Peux-tu nous raconter en quelques mots comment te sont venus le goût du design et de la décoration d'intérieur et à quel moment as-tu compris que tu allais en faire ton métier.

Myriam Maxo - Très jeune. Toute cette aventure a commencé très tôt: autour de mes 12-13 ans, dans ma chambre. Je n'arrêtais pas de déplacer les meubles, de réorganiser l'espace, et ce, plusieurs fois par semaine. A cette époque, je rendais mes parents complètement fous à cause de ces mouvements incessants. Mais ce fut un riche enseignement pour moi : dans un même espace, je créais des ambiances très différentes les unes des autres. En fait, j'essayais de faire un aménagement aussi pratique qu'agréable à l'œil.

 

Ensuite, professionnellement parlant, j'ai d'abord travaillé en tant que décoratrice de plateaux pour la comédie Just for Laugh (Juste pour rire), en Angleterre. C'était une expérience intéressante parce qu'il fallait au final être polyvalent. Je me suis retrouvée à m'occuper parfois des costumes. Il fallait être au four et au moulin.

Après quatre années d'études à Londres dans le domaine de l'architecture d'intérieur qui ont abouti à l'obtention d'une Licence, j'étais bien décidée à développer ma propre marque avec mes gammes de produits et mes services disponibles à l'international. L'idée d'utiliser le wax dans mon travail est venue rapidement. Avec mes créations, je voulais aussi créer un pont entre les cultures africaines et occidentales.

DM - Quelles sont tes influences et tes inspirations ?

MMM - Influencée je ne pense pas, mais inspirée par des artistes du domaine musical, oui beaucoup. Des artistes comme Les Nubians, Fêla Kuti , Blitz, Les Rita Misoko , Keziah Jones, Yinka Sonibaré, la liste est longue. La musique, la rue, l'Amour.

 

DM - Les voyages ont-ils une importance dans ton processus de créativité?

MMM - On dit souvent de moi que je suis pétillante. J'aime la vie, rencontrer des gens, voyager... Ça sollicite beaucoup mon imagination et ça participe à enrichir mon univers.

 

Toi qui mélanges les styles et qui t'inspires des différentes cultures, peux-tu nous dire ce que le fait d'avoir une vision métissée peux t'apporter ?

La Liberté...

DM - Comment imagines-tu ton activité dans quelques années.

MMM - Entreprendre des projets d'urbanisme à l'international. De nombreux projets de conception d'espace sont à venir et la réorganisation de ma boutique internet est à suivre...

 

Je pars dans 2 jours au Congo pour un projet artistique avec l'artiste Helmie Bellini dans la ville de Pointe Noire, encore une histoire à suivre...

MyriaM Maxo


diverscity-magazine.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
caracole
Partagé par : caracole@France
VOIR SON BLOG 42 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

42
Publications

1445
J'aime Facebook sur ses publications

49
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.