Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Sur LCI deux scientifiques proposent de tester un vaccin en Afrique, SOS Racisme saisit le CSA

  Société, #, .

CORONAVIRUS - "Si je peux être provocateur". La séquence diffusée sur LCI suscite de nombreuses indignations. En plateau, Jean-Paul Mira, chef de la réanimation à l'hôpital Cochin de Paris et Camille Locht, directeur de recherche à l'Inserm évoquent les études sur un vaccin contre le coronavirus et notamment celles qui se concentrent autour du vaccin BCG.

Jean-Paul Mira suggère alors de réaliser ces études en Afrique. "Si je peux être provocateur, est-ce qu'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n'y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation? Un peu comme c'est fait d'ailleurs pour certaines études sur le Sida. Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu'on sait qu'elles sont hautement exposées et qu'elles ne se protègent pas", propose le médecin.

En face, Camille Locht acquiesce à la proposition: "Vous avez raison, on est d'ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique". La séquence a notamment été repérée par le rappeur Dosseh, avant d'être plus largement reprise et critiquée.

La chercheuse Kaoutar Harchi, professeure à Science-Po, déplore sur Twitter une terrible "réduction": "Les corps féminins, pauvres, racisés, sont plus que jamais ramenés à leur fonction de cobaye, de doublure, d'essai, sans valeur".

La réalisatrice Amandine Gay, dénonce également une intervention "raciste", "putophobe" et "sérophobe" et invitent notamment à saisir le CSA. De Rokhaya Diallo à Yassine Bellatar en passant par Olivier Dacourt ou Christine Kelly, d'autres personnalités connues des médias ont fait part de leur indignation.

Le STRASS, le syndicat des travailleurs et travailleuses du sexe a également dénoncé la séquence sur Twitter.

 

 

Réagissant dans l'après-midi de ce jeudi, SOS Racisme a annoncé son intention de saisir le CSA et réfléchit par ailleurs aux poursuites à donner, a fait savoir son président Dominique Sopo.

Plusieurs personnalités politiques, comme le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, sont également montées au créneau.

 

 

L'Inserm a de son coté publié un communiqué dans lequel l'institut évoque pour sa part une vidéo tronquée et qui fait dès lors "l'objet d'interprétations erronées". "Des essais cliniques visant à tester l'efficacité du vaccin BCG contre le Covid-19 sont (...) sur le point d'être lancés dans les pays européens et en Australie. S'il y a bien une réflexion autour d'un déploiement en Afrique, il se ferait en parallèle de ces derniers. L'Afrique ne doit pas être oubliée ni exclue des recherches car la pandémie est globale", assure entre autre l'insitut.

 

 


Source : Le Huffington Post


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
yode
Partagé par : yode@Côte d'Ivoire
Ivoirien 100%
VOIR SON BLOG 59 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

59
Publications

2072
J'aime Facebook sur ses publications

121
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.