Devenez publicateur / Créez votre blog


 

6 films PUISSANTS pour enseigner à ton enfant comment SURMONTER le racisme

  Société, #

Le racisme est le fléau qui nous empêche d'avoir une meilleure compréhension de l'autre et de vivre dans un monde sans haine et souffrance. Malheureusement, la violence de propos ou d'attitude, liée à la xénophobie, peut toucher chaque personne notamment ton enfant. Il est donc nécessaire de lui en parler ouvertement, surtout à notre époque. Les questions raciales ont fait l'objet de beaucoup de films ; aujourd'hui, Femme d'Influence t'en propose 6 qui peuvent t'aider à enseigner à ton enfant comment surmonter le racisme.

 

Basé sur une histoire vraie, Belle retrace l'histoire de Dido Elizebeth Belle (Gugu Mbatha-Raw). C'est une jeune métisse, issue d'une relation illégitime entre une esclave noire et un amiral de la Royal Navy. Elevée par son aristocrate grand-oncle Lord Mansfield et sa femme, sa famille offre certains privilèges ; sauf que sa couleur de peau l'empêche de participer pleinement aux traditions de son statut social. Se sentant mise de côté, elle se demande si elle trouvera un jour l'amour. Ensuite, Belle tombe amoureuse d'un jeune homme qui souhaite voir du changement dans cette société ségrégationniste. C'est donc avec son aide que Belle façonne le rôle de Lord Mansfield comme Lord Chief Justice afin de mettre fin à l'esclavage en Angleterre. Ce film pointe du doigt minutieusement le racisme à travers une romance et l'esclavage. Plus le film avance, plus on s'instruit sur la mentalité de cette époque.

 

Ce film commence lors de l'élection en 1994 de Nelson Mandela ( Morgan Freeman) en tant que Président de l'Afrique du Sud ; ce qui marque également la fin de l'Apartheid. Toutefois, la nation arc-en-ciel demeure imprégnée par les inégalités et les rancoeurs, notamment au niveau économique et social. Au vu de ces conflits, Nelson Mandela utilise le Rugby afin d'unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté. Alors, il soutient inconditionnellement l'équipe de rugby nationale, menée par François Pienaar ( Matt Damon) qui va disputer la Coupe du monde organisée par les Sud-Africains. Il n'hésite pas à s'opposer à sa propre communauté, qui voit dans les rugbymen les restes d'une époque détestée... Grâce à ce film, ton enfant aura connaissance de cette politique dite de " développement séparé " qui a fait naître des inégalités raciales et ethniques, mais qu'il est possible de surmonter ces conflits lorsqu'un pays est uni et se bat pour la même but.

 

En 1971, les portes des écoles réservées aux Blancs sont enfin ouvertes aux Noirs. Ce qui instaure un climat instable où malheureusement tout peut basculer à tout moment. En Virginie, le football américain n'est pas juste un sport mais c'est un mode de vie, véritable institution respectée et vénérée de tous. Au lycée TC Williams, Herman Boone (Denzel Washington), entraîneur Noir, est nommé coach principal de l'équipe des Titans ; il devient également le supérieur de Bill Yoast (Wood Harris) un Blanc, entraîneur suppléant. Ce changement n'enchante pas la population locale ; ce qui ne décourage pas pour autant le coach Boone puisqu'il organise un stage avec l'équipe. Malgré tout ce qui les oppose, Boone et Yoast partagent les mêmes valeurs et décident de travailler ensemble afin de transformer un groupe de jeunes haineux et divisés par la ségrégation. Au départ les joueurs blancs ne se mêlent pas aux joueurs noirs. Mais la dureté quasi militaire des entraînements soude le groupe. Au retour de ces quelques jours en autarcie, même les joueurs les plus ségrégationnistes semblent avoir changé d'état d'esprit. En définitive, malgré la différence de couleur ou de culture, nous pouvons tous partager les mêmes valeurs. Le racisme est un frein à la découverte de l'autre. C'est en s'unissant qu'on devient plus fort.

 

Don Haskins (Josh Lucas) est nommé entraîneur de l'équipe de basketball de l'université de Texas Western. Toutefois, il est confronté à plusieurs problèmes. D'une part, l'université possède peu de moyens pour financer le programme de basketball ; d'autre part, il ne peut pas recruter de bons joueurs blancs dans l'équipe. Déterminé à gagner à tout prix, il part à la recherche des meilleurs joueurs afro-américains du pays. Malgré les tensions raciales qui déchirent les États-Unis à cette époque, en 1966 il dirige la première équipe de basketball composée entièrement de jeunes Noirs. Coach Haskins ne prête pas attention à la couleur quand il évalue les compétences de tous ses joueurs. Avec courage et détermination, l'entraîneur Haskins est sur le point de changer l'histoire du basket-ball ; lorsque son équipe outsider bat en finale du championnat l'équipe uniformément blanche des Wildcats de l'université du Kentucky. Ce film tiré d'une histoire vraie montre qu'à cette époque le racisme ne permettait pas aux Noirs de participer à des championnats nationaux. Cet homme a décidé de choisir ses joueurs en fonction de leurs compétences et non leur couleur de peau ; ce qui a contribué aux changements des mentalités.

 

Le film raconte l'histoire de Jackie Robinson (Chadwick Boseman) qui intègre la célèbre équipe des Dodgers de Brooklyn. Il devient ainsi le premier joueur afro-américain à briser la barrière de la couleur dans le baseball et ce grâce à Branch Rickey (Harrison Ford). L'histoire se concentre principalement sur la saison 1947 des Brooklyn Dodgers qui souligne ses batailles avec le racisme. Au fur et à mesure des années, Jackie devient un leader des droits civiques pour la communauté noire en exprimant franchement sa pensée auprès du président. Puis il affirme ne pas être d'accord avec le slogan " Ayez patience " que le président met en avant. Sauf que les Afro-américains ont assez patienté. C'est par le biais du sport qu'il a réussi à imposer sa place et ses opinions malgré les conflits raciaux. Ensuite, il a utilisé cette chance afin de soutenir sa communauté pour enfin avoir les mêmes droits que les blancs. Certes le sport était sa passion mais c'était également l'occasion de changer les mentalités.

 

Ce film relate l'histoire de Dr. Martin Luther King Jr (David Oyetokunbo Oyelowo) et de son célèbre combat mené afin de permettre aux Noirs d'obtenir le droit de vote. C'est là que s'entame une dangereuse et terrifiante campagne dont le but ultime a été la marche épique de Selma à Montgomery, en Alabama. C'est à l'issue de cette marche que le président américain Lyndon B. Johnson signe la loi sur le droit de vote en 1965. À travers ce film, tu peux profiter de cette occasion pour faire part à ton enfant des différents combats que cet homme a accompli comme le boycott des bus lié à l'arrestation de Rosa Parks ou le fameux " I have a dream ". Au vu des récents événements, un enfant a besoin d'un tel modèle car il a réussi à changer les mentalités de façon calme et réfléchie.

 

 

Quelle que soit l'intention, ces films sont des rappels importants des forces et faiblesses de notre société. Ceci permet de voir le monde tel qu'il est, vaste et fourmillant de cultures, mais aussi d'en constater la bétise et l'étroitesse d'esprit. Par le biais de ces films, tu peux voir que le racisme existe depuis bien trop longtemps. C'est donc en invitant ton enfant à les visionner qu'il comprendra qu'il peut lutter contre ce fléau grâce une attitude pacifique, à de la persévérance et surtout grâce au savoir.

 



Source : Femme d'Influence


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
mamad
Partagé par : mamad@France
VOIR SON BLOG 61 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

61
Publications

6784
J'aime Facebook sur ses publications

119
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.