Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Amadou Ba, propose une politique d'économie durable pour l'Afrique

  Société, #

A l'approche du Sommet Mondial Climat et Territoires, l'Afrique se mobilise vigoureusement pour faire valoir une seule voix lors de la 21ème conférence des Nations-Unies pour le climat ( COP21) qui débutera le 30 Novembre: Celle d'apporter des solutions les plus stratégiques contre le réchauffement climatique.

A Paris, 195 pays sont attendus à cette conférence planétaire pour aboutir à un nouvel accord international. Cet accord va permettre de maintenir la température mondiale en deçà de 2°C. Ayant conscience des menaces qui planent actuellement sur les sociétés et économies, les conférenciers vont donc inviter tous les pays à une prise de conscience, à un changement des comportements, à plus de responsabilités mais également à prendre d'avantages en compte l'Afrique, ce continent principalement affecté par les émissions de gaz à effet de serre par les pays développés. L'Afrique a dès lors préparé des propositions et va exposer des solutions qui vont garantir la qualité de vie des générations futures.


Aider l'Afrique à passer directement à un avenir durable


A Bruxelles, le 12 juin 2015, un homme à l'allure confiante a reçu le prestigieux titre de " Nouveau Leader du Futur 2015 ". Ce titre lui a été décerné par Monsieur Didier Reynders, Vice-Premier Ministre du Royaume de Belgique, en charge des Affaires Étrangères et Européennes. Le concours regroupe des jeunes talents du monde entier et attire des personnalités issues de gouvernements, organisations internationales et grandes entreprises.

Cette personne qui a été honorée est un sénégalais : Monsieur Amadou Ba, Administrateur de la Chambre de commerce France-Sénégal, Directeur Afrique SRJ International et Président Fondateur de RICAPEC INTERNATIONAL, une ONG internationale spécialisée dans le changement climatique. Il est également chercheur associé au groupe d'études africaines de l'Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE).

Lors des précédentes conférences climatiques qui ont eu lieu à Copenhague et à Lima, l'Afrique, pourtant région la plus impactée par le réchauffement climatique, n'a pas été prise en compte par les participants, selon la ministre française de l'Écologie, du Développement durable et de l'énergie, Ségolène Royale. Et pour le nouveau leader du Futur 2015, Amadou Ba, le continent à bien des propositions à faire connaître au monde : " L'heure est de faire face à nos responsabilités devant l'histoire et non de jouer les seconds rôles, comme disait Kofi Annan, en refusant de prendre des risques et en attendant que d'autres fassent le premier pas, certains gouvernements jouent au poker avec la planète et la vie des générations futures. L'heure n'est pas aux faux-fuyants, aux intérêts personnels à court terme ni aux ambitions réduites, mais plutôt à un leadership mondial audacieux et à l'action décisive "


Une politique d'économie durable pour développer l'Afrique


L'Afrique doit-elle se développer en reproduisant les même erreurs commises par l'Occident ?



Source : www.canalfrance.info


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Nadine
Partagé par : Nadine@France
Economie solidaire ...
VOIR SON BLOG 48 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

48
Publications

4525
J'aime Facebook sur ses publications

95
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.