Cette Afro-américaine discriminée par ses cheveux afro

  Mode & Beauté, #

Dans une école privée de Floride, Jenesis Johnson, Afro-américaine, s'est vue entendre dire que ses cheveux étaient "inappropriés" et ne respectaient pas les règles de l'établissement. Alors que la jeune fille les porte ainsi depuis plusieurs mois. Une discrimination incompréhensible qui est loin d'être un cas isolé.

 

On croit rêver et pourtant, ce genre de discrimination insupportable persiste dans notre société. L'épisode s'est déroulé en Floride, aux Etats-Unis, dans une école privée. Jenesis Johnson, 17 ans, a été convoquée par l'assistante du Principal de l'établissement après avoir été questionnée par une enseignante devant la classe entière à propos de sa chevelure afro, qu'elle arbore pourtant depuis des mois. On lui a dit que ses "cheveux avaient besoin d'être fixés, qu'ils n'étaient pas impeccables et qu'ils devaient avoir plus d'allure."

Et enfin, qu'ils ne "respectaient pas les règles de l'école". Dans le règlement concernant la partie de la tenue appropriée on peut lire " Pas de coupe extravagante, et les cheveux doivent toujours être propres et soignés". Or il semble que Jenesis - qui laisse ses cheveux au naturel - soit donc en total respect avec le code.

Le coup fatal est porté lorsque l'enseignante explique à Jenesis que ses cheveux sont une "distraction" pour la classe. Peut-on faire plus discriminant ? La jeune adolescente a rétorqué qu'elle les portait comme cela depuis des mois et qu'elle n'avait jamais reçu aucune remarque et qu'elle faisait exprès de s'asseoir au fond de la classe pour ne pas gêner la vue de ses camarades, car oui, elle a les cheveux épais.

Loading...

Ces critiques ont évidemment blessé la jeune fille comme elle le confie au site WCTV reports : "ça m'a blessée et ça continue de me blesser. Pour ma descendance, la prochaine génération, ils auront les mêmes cheveux que moi. Pourquoi ne pourraient-ils pas les laisser au naturel ?"

Le comble de cette histoire, comme si cet épisode n'était déjà pas assez blessant, c'est que l'école lui a fait comprendre que si elle souhaitait terminer l'année scolaire, elle devait radicalement changer de coiffure.

Ce triste épisode fait écho à de nombreuses études qui mettent en évidence la manière dont les cheveux afro sont souvent sujets à des préjugés. Alors n'oublions pas, toutes les chevelures sont dans la nature et c'est la diversité qui les embellit.

 

 

par Natacha Couvillers



Source : aufeminin



PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
yaya
Partagé par : yaya@Burkina Faso
VOIR SON BLOG 46 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

46
Publications

14167
J'aime Facebook sur ses publications

201
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur
 
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK