Congo : Le cri d'alarme de l'Église congolaise contre la guerre dans le Pool

  Société, #

 

Dans une déclaration publiée jeudi 25 mai, Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala (Congo Brazzaville) dénonce la " véritable tragédie humanitaire " de la crise du Pool, ce département du sud du pays secoué par des combats depuis 2016.

" Le département du Pool est le théâtre d'une véritable tragédie humanitaire " note Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala au sud-ouest de la République du Congo où la guerre civile s'enlise entre forces de sécurité et partisans de l'ancien chef rebelle, le pasteur Ntumi, depuis la réélection contestée du président Denis Sassou N'Guesso en avril 2016.

Selon Mgr Louis Portella, " la population est ballottée, malmenée, déstabilisée, humiliée, déshonorée ne sachant à quel saint se vouer " poursuit-il tout en se disant inquiet de " déplacés chassés de leurs villages respectifs, pour se retrouver dans des lieux d'accueil, souvent de fortune, dans l'impossibilité de subvenir à leurs propres besoins et donc réduits à la mendicité ".

Interrogé par Urbi et orbi Africa, le Père Claver Boundja, aumônier national des universités congolaises et membre de la commission doctrinale de la Conférence épiscopale du Congo, estime que " la question de la région du Pool n'est qu'un aspect de la crise globale qui gangrène le pays avec la forte présence, sur l'ensemble du territoire, des groupes armés qui avancent largement vers la capitale Brazzaville ".

Pour cet expert proche de la Conférence des évêques du Congo, " l'Église a toujours proposé, en vain, un dialogue pour mettre les acteurs politiques et les chefs de groupes armés autour d'une table en vue de résoudre la crise. Mais, à l'heure actuelle, elle manque d'interlocuteurs crédibles auprès des autorités qui, malheureusement, ne privilégient que la solution militaire pour juguler la crise ", explique-t-il.

Le Père Claver Boundja va même jusqu'à dénoncer " un régime militaire réprimant tous ceux qui expriment leur ras-le-bol à travers des groupes de réflexions citoyens ou des manifestations pacifiques ". Face aux autorités qui " s'obstinent et ne s'ouvrent pas au dialogue, les nombreux fidèles catholiques attendent plutôt des évêques non seulement des déclarations mais une confrontation directe pour dire non au pouvoir en place à l'instar du cardinal martyr congolais Émile Biayenda qui a joué un rôle central pour pacifier le pays dans les années 1970 ".

L'appel à l'apaisement

S'adressant aux responsables politiques, Mgr Louis Portella leur demande de " manifester plus fortement une préoccupation solidaire dans la recherche efficace d'une solution de paix définitive mettant fin à la souffrance de la population (...) exposée à des traitements inhumains ". Dans la même ligne, l'évêque de Kinkala demande aux rebelles de tourner la page du " cycle interminable de violences et de cruautés ".

À en croire les estimations de l'ONU, au moins 13 000 personnes ont connu l'exode dans le Pool sans compter " beaucoup de jeunes appréhendés par les forces de l'ordre, parce que facilement assimilés à des (rebelles) ninjas, certains sont simplement éliminés, d'autres croupissent dans des prisons " dont fait état la déclaration de Mgr Louis Portella. Cette situation se dégrade malgré les appels à la paix du cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'État du Vatican lors de sa visite à Brazzaville au mois de février denier pour marquer le 40e anniversaire des relations diplomatique du Saint-Siège avec la République du Congo.

Jean-Paul Musangania

LIRE LA SUITE : urbi-orbi-africa.la-croix.com/afrique/cri-dalarme-de-leglise-congolaise-contre-guerre-pool/ NOTRE COMMENTAIRE : Selon la dernière déclaration du Représentant du Secrétaire Général de l'ONU pour l'Afrique centrale, ce ne sont pas 13 000 personnes mais plus de 81 000 qui ont connu l'exode dans le Pool où le régime en place applique l'Opération "Hérode" qui consiste à appréhender tous les jeunes de la région, sous prétexte qu'ils sont tous des (rebelles) ninjas.

-----------------------------------------------------------

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.



Source : Club de Mediapart



PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
andalousia
Partagé par : andalousia@France
VOIR SON BLOG 67 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

67
Publications

5864
J'aime Facebook sur ses publications

64
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur
 
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK