Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Côte d'Ivoire: Né en bonne santé, un bébé disparaît mystérieusement au chu de Cocody

  Société, #

© Koaci.com - Jeudi 28 Avril 2016- Dans cette histoire, plane un sérieux mystère. Également, le centre universitaire et hospitalier (Chu) de Cocody et, le ministère de la santé pourraient être impliqués dans un réseau ded'enfant, constate koaci.com auprès de la mère témoin des faits. 


Les faits remontent au 16 décembre 2015 dans la commune de Cocody à Abidjan. Une paturiente de 37ans est transférée de la maternité de Blokoss, au chu de Cocody pour saignement anormal. Admise au service de gynécologie à 16heures, elle n'est prise en charge qu'à 23heures, au bloc opératoire pour une césarienne, en récompense d'une manifestation de plusieurs heures de souffrance.

L'opération pratiquée sous anesthésie locale, permet alors à la mère d'assister à son hystérotomie. L'ouverture de la paroi abdominale est bien faite, à la fin y est tiré avec succès sous ses yeux, un bébé bien bien coloré avec un cri vigoureux et une cotation d'apgar excellente, après dissection de la matrice.

Fort de ce succès, l'accouchée est abandonnée sur place et seule sur la table d'opération, sans soins complémentaires et, sans pourvoir toucher son bébé, par ailleurs évacué dans une salle d'observation.

Il passe au moins une trentaine de minutes. Puis enfin, sous injonction d'un membre du personnel soignant, elle est nettoyée avant d'être admise à son tour en suite de couche, mais toujours sans pourvoir voir son nouveau né.

Au lendemain jeudi 17 décembre, les choses se compliquent davantage. Après un entretien la nuit avec les médecins, l'amie qui soutenait jusque là, la mère pour ses soins, se précipite de renter chez elle. Sans pouvoir également rassurer son amie sur les nouvelles de son bébé. Seule, les heures qui suivent alors sont de plus en plus difficiles pour cette dernière jusqu'au vendredi matin, où à nouveau elle est transférée au 6ème étage du centre hospitalier à la chambre 13.

Morte d'inquiétude, toutes les personnes auprès de qui, la malheureuse tente d'obtenir les nouvelles de son bébé la ramènent entre le 5ème et le 6ème étage du chu, dans un ballet de défilé incessant. C'est finalement samedi 16 décembre, qu'elle est présentée à un médecin, à la fois pour lui annoncer brutalement que sonest "mort né" et, pour lui signer un bon de sortie. Curieusement le règlement d'une facture de 58.000frs cfa ne lui est plus exigé. "Elle est priée de rentrer de chez elle" par l'ensemble du personnel soignant et, ce sans jamais pouvoir avoir accès à la dépouille.

Passent ainsi les jours de dimanche et lundi, tenace mardi la mère finit par décrocher une autorisation auprès de la morgue du chu. Au bout de 30minutes, lui est présenté un nouveau né fraîchement mort. Pareil, contrairement aux procédures de conservation d'un corps, le bébé est tout chaud et bien coloré. Il ne présente aucun signe d'un mort de 5jours, ni les signes d'un métisse puisque le père est européen.

Dès lors il en ressort un constat plus concluant, le bébé n'est pas celui qu'on veut faire croire. Et le vrai a visiblement disparu.

À la sortie de l'hôpital un faux dossier sera remis à la mère indiquant qu'elle a 5 enfants, alors qu'elle en a jamais eu.

Une telle intrigue, dans laquelle est manifestement trempée le chu de Cocody, conduit la malheureuse mère a saisi le ministère de la santé au mois de janvier. Sans succès. Elle est dirigée au ministère de la solidarité de la famille et de l'enfant, puis la brigade de recherche de la gendarmerie au mois d'avril. Malheureusement dans cette affaire, aucun des services sollicités ne veut réagir.

Sans soutien de son mari européen, ( ndlr qui pourrait être aussi lié à l'affaire.. mais nous y reviendrons une autre fois) l'infortunée est aujourd'hui livrée à elle même. Elle passe des nuits blanches et, n'aspire qu'à un seul rêve; retrouver son enfant. Pour preuve, elle se dire décidée à affronter tous les obstacles.

Cette histoire n'est pas la première du genre. Les années passées, des victimes se sont signalées, mais malheureusement n'ont point bénéficié d'oreilles.

Adriel, Abidjan


Source : KOACI


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
yode
Partagé par : yode@Côte d'Ivoire
Ivoirien 100%
VOIR SON BLOG 59 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

59
Publications

2072
J'aime Facebook sur ses publications

121
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.