Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Etats-Unis : 263 ans de prison pour un policier violeur de femmes noires

  Société, #

Le prédateur sexuel était un fonctionnaire de police. Un policier de l'Oklahoma (sud des Etats-Unis) a été condamné jeudi à 263 années de prison pour avoir violé et abusé sexuellement de multiples femmes noires dans l'exercice de ses fonctions.

Daniel Holtzclaw, 29 ans, un ex-policier d'Oklahoma City, a été jugé coupable de 18 chefs d'accusation sur 36, notamment de viols, d'après des documents consultés sur le site d'informations judiciaires de l'Oklahoma.

VIDEO. Etats-Unis : un policier condamné à 263 années de prison pour de multiples viols

Le verdict a été rendu après quatre jours de délibérations du jury précise le site de la chaîne de télévision Koco5 Oklahoma City. "C'est ainsi. Ce n'est pas une surprise", a commenté de manière laconique son avocat Scott Adams auprès des médias à la sortie du tribunal. "Nous savions que nous avions affaire à un cas très difficile dès le début de cette affaire" précise Scott Adams.

 

Daniel Holtzclaw était poursuivi à la fois par les procureurs de l'Oklahoma et par plusieurs victimes afro-américaines, dont Jannie Ligons et Demetria Campbell. Cette dernière a porté plainte en septembre 2015 et avait expliqué qu'elle avait été "attrapée et traînée vers un bâtiment" par Daniel Holtzclaw le 5 novembre 2013 pendant qu'elle se rendait dans un restaurant pour acheter un repas pour sa fille hospitalisée. Le policier l'avait alors "frappée à la tête contre un mur en briques, l'avait giflée, menottée, attouchée à l'entrejambe par derrière", entre autres.


Daniel Holtzclaw, un ex-policier d'Oklahoma City, ciblait exclusivement des victimes afro-américaines. (Photo : capture d'écran YouTube.) VIDEO. Etats-Unis : arrestation du policier violeur de femmes noires (le 21 août 2014)

La plainte en nom collectif menée par Mme Ligons affirmait quant à elle que l'ex-policier avait "fait un usage excessif et illégal de la force" que lui procure son statut d'agent de police, et qu'il avait d'une façon systématique visé "des femmes d'âge moyen afro-américaines qu'il estimait vulnérables" pour les violer, leur causant "d'extrêmes souffrances mentales et émotionnelles".

 



Source : www.leparisien.fr


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Lilou
Partagé par : Lilou@Guadeloupe
Un bounty, blanc à l'extérieur et noir à l'intérieur lol
VOIR SON BLOG 26 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

26
Publications

5398
J'aime Facebook sur ses publications

218
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.