Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Festival SXSW : La fine fleur de la musique africaine investit Austin

  Musique, #

Festival de musique et de cinéma créé il y a trente ans, il s'est mué - depuis 1994 - en rendez-vous branché de l'innovation numérique. Servant de cadre aux lancements, annonces et autres sorties interactives, ce n'est pas une surprise si Twitter et Foursquare y avaient connu un démarrage fracassant. L'édition 2016 a vu une nouvelle fois la création africaine briller par sa diversité et sa flamboyance. Focus sur les artistes africains qu'il fallait suivre cette année !

Davido

Véritable phénomène, Davido est le seigneur de la scène musicale nigériane depuis 2011. Son tube " Aye " est passé en boucle sur toutes les ondes et SonyBMG l'a signé pour son prochain album, " The Baddest" . Le magazine Rolling Stones ne tarit pas d'éloges sur le chanteur et le compte parmi les 25 artistes à suivre, le décrivant ainsi : " Davido est l'une des plus grandes étoiles montantes de l'Afrique ". Mêlant R&B et sons hip-hop, sa musique a tout pour percer sur le continent américain.

 

Petite Noir

Créateur de la noirwave, Petite Noir a des origines plus que cosmopolites. Né à Bruxelles de parents congolais et angolais, il grandit dès l'âge de six ans en Afrique du Sud et se partage aujourd'hui entre Le Cap et Londres. Son à l'esthétique plurielle, la noirwave est un mélange d'électro, de funk, de rythmes africains influencé autant par Fela Kuti que Tabu Ley Rochereau. Son album n'est pas nommé par hasard La vie est belle/Life is beautiful.

 

Moonchild

Chanteuse aux cheveux bleus originaire d'Afrique du Sud, Moonchild a créé un son particulier reconnaissable par son mélange judicieux de classique, de jazz, de hip-hop et d'electro. Même si sa carrière commence à peine, elle peut se targuer d'avoir déjà son portrait publié dans le New York Times.

 

Eddy Kenzo

Star de l'afropop et du dancehall en Ouganda, Eddy Kenzo a joué pour les cérémonies d'ouverture et de clôture de la Coupe des Nations Africaine en 2015. Sa chanson, , a fait un carton en 2014 le propulsant au premier plan de la scène ougandaise.

 

Bombino

Jouant un rock hypnotisant tout droit sorti du désert, Bambino allie avec simplicité blues, reggae et guitare électrique. Né à Agadez au Niger, il part en 2006 jouer en Californie, avec le groupe Tidawt, et finit par enregistrer avec deux Rolling Stones. Ron Wyman, séduit par la personnalité et la musique de Bombino, le transforme en héros de son documentaire Agadez : musique et rébellion. Son épopée se poursuit et il part enregistrer l'album Agadez avec des Américains dans le Massachussetts. Il revient cette année avec l'album Azel, tout aussi envoûtant.

 

Stonebwoy

Vainqueur des BET awards en 2015 avec le prix de Meilleur Artiste International : Afrique et de l'artiste de l'année 2015 aux Vodafone Ghana Music Awards, Stonebwoy s'est fait connaitre grâce à ceson dancehall-reggae reconnaissable dans le tube Bhim Nation. Artiste protéiforme, il s'amuse à mélanger les influences. Le rap n'est jamais loin non plus. Son nouvel album est attendu avec impatience.

 

Cosmic Homies O.N.E.

Collectif kenyan formé par Marushka, Kiwango, Runkah (connue aussi comme Miss Karun) and Taio, Cosmic Homies O.N.E a créé son propre style musical et l'a baptisé Electro-Organic. Cherchant à tracer leur propre voie musicale, Cosmic Homies O.N.E. tend à créer de réelles connexions avec le public. Selon leurs propres propos, ces artistes instaurent dans une dynamique proche de la spiritualité et fuyant le consumérisme.

 



Source : Okabolmedia


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
naya
Partagé par : naya@Allemagne
Just me :)
VOIR SON BLOG 44 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

44
Publications

37553
J'aime Facebook sur ses publications

273
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.