/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

France Ô : Yade, Durpaire, Poivre d'avor ... face au métissage et à l'intégration en France ...

  Politique, #

"La France face à son métissage", c'est le thème de ce nouveau numéro de Toutes les France. Comment sont perçus le mélange et l'ouverture culturelle en France ? Une société métissée est-elle un atout pour l'Hexagone, et comment accompagner ses mutations ? Depuis l'Institut du monde arabe, Ahmed El Keiy reçoit sur son plateau pour en débattre :

- Rama Yade, conseillère régionale d'Ile-de-France

- Patrick Poivre d'Arvor, journaliste, présentateur et écrivain- Doudou Diène, ancien directeur de la division du dialogue interculturel et interreligieux de l'UNESCO- François Durpaire, maître de conférences en sciences de l'éducation (université de Cergy-Pontoise).

Rama Yade : la France est un pays métissé

"Le sens de l'histoire va du côté du métissage, mais on a le sentiment que certains cherchent à y résister ou à regarder dans le rétroviseur pour éviter de faire face à ce que l'on considère comme une chance. Mais, la France est par définition un pays métis, qu'elle le veuille ou non."

Rama Yade : "Les débats de société n'ont rien à faire à l'école"

"Je trouve que les débats de société n'ont rien à faire à l'école. Petite, quand j'avais besoin de cours de religion, j'allais à l'école coranique pour apprendre le Coran. En dehors de l'école dans une autre école."

François Durpaire : faire entrer le conflit à l'école

"Il n'y a pas assez de conflits dans notre école française. On a peur du conflit. Si l'on faisait entrer les conflits à l'intérieur de l'école pour les régler, pour les réguler avec l'enseignant, le CPE qui a un cap avec les enfants, et bien cela se passerait beaucoup mieux."

Patrick Poivre d'Arvor : "tout est possible dans l'intégration"

"Tout est possible dans l'intégration, l'assimilation, à condition que l'autre ait le désir de s'intégrer soit à la nouvelle nation, soit à la nouvelle famille. Quand vous arrivez dans une famille et que vous êtes le gendre, vous n'allez pas commencer à mettre les pieds sur la table. Peut-être que le père vous refusera la main de sa fille... sauf si tout le monde met les pieds sur la table dans cette famille. Il y a donc tout ce problème subtil de comportement qui se relie après à l'éducation et la discipline."



Source : afrique.lepoint.fr


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Mael
Partagé par : Mael@France
VOIR SON BLOG 54 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

54
Publications

3053
J'aime Facebook sur ses publications

402
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.