Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Historique visite de Netanyahu sur le continent noir

  Politique, #

Plus qu'un pèlerinage personnel ou la commémoration d'une opération militaire audacieuse, M. Netanyahu a indiqué que sa tournée devait marquer "le retour d'Israël en Afrique", un continent de plus en plus visible sur la scène internationale. "Pourquoi ne pas corriger cette absurdité "? En Ouganda, Benjamin Netanyahu devrait notamment commémorer le 40ème anniversaire d'une opération menée par des commandos, le 4 juillet 1976, pour la libération des passagers d'un vol Tel-Aviv/Paris qui avait été détourné à Entebbe (35 km de Kampala) par des membres du Front populaire de libération de la Palestine.

 

Avant de quitter Israël lundi matin, M. Netanyahu avait qualifié cette tournée d'"historique", rappelant qu'elle est la première visite d'un Premier ministre israélien en Afrique sub-saharienne " depuis des décennies".

Le Premier ministre se rendra en Ouganda, au Kenya, au Rwanda et en Ethiopie.

Car Israël cherche aussi à s'assurer le soutien des pays africains dans les institutions internationales, où il fait l'objet de vives critiques liées à l'occupation des Territoires palestiniens ou à ses activités nucléaires.

Le Premier ministre israélien devait également prendre part lundi à un mini-sommet régional sur la sécurité et le " terrorisme", rassemblant les chefs d'Etat et de gouvernement kényan, rwandais, éthiopien, sud-soudanais, zambien et malawite.

L'opération d'Entebbe a été " un tournant" pour Israël car le pays a alors appris à se défendre seul, a soutenu M. Netanyahu.

C'est la première visite d'un chef de gouvernement israélien depuis celle de Yitzhak Rabin au Maroc en 1994.

Israël considère ces pays africains comme importants du point de vue diplomatique et comme des alliés potentiels, en particulier au sein de l'Organisation des Nations Unies et d'autres organismes internationaux.

Son cabinet a annoncé qu'Israël a une enveloppe de "11,7 millions d'euros" pour le " renforcement des relations économiques et bilatérales avec les pays d'Afrique".

M. Netanyahu a discrètement travaillé à construire des ponts avec l'Afrique du Sud, y compris une visite prolongée par l'aide de ses ministres des affaires étrangères, comme Dore Gold, plus tôt cette année, qui comprenait une visite très médiatisée à Soweto.

Quelque 500 personnes, dont d'anciens soldats ayant participé à l'opération, ont assisté à la cérémonie placée sous très haute sécurité, avec des patrouilles aériennes et navales.



Source : beninmondeinform.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Kyle
Partagé par : Kyle@Guadeloupe
VOIR SON BLOG 53 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

53
Publications

7805
J'aime Facebook sur ses publications

60
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.