/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

"... Je ferais n'importe quoi pour l'aider, sauf descendre de son dos. "

  Autres, #, .

" The Survival of the Fattest " est une sculpture en bronze de 3,5 mètres de haut a été faite en 2002 par l'artiste danois Jens Galschiot, elle représente une énorme grosse femme blanche, assise sur les épaules d'un Africain affamé.

 

La femme tient une balance comme symbole de justice, mais ses yeux sont fermés montrant le paradoxe de cette justice qui refuse de voir l'injustice qui saute aux yeux.

La sculpture s'adresse à l'Occident et aux nations enrichies du monde, et met en relief le thème de l'obésité qui connote la consommation excessive des Occidentaux alors que les habitants du tiers-monde qu'ils pillent meurent de faim.

En raison de l'exploitation des ressources du tiers-monde, la plupart des gens dans les pays occidentaux vivent confortablement, et oppriment les pauvres au moyen d'un commerce mondial injuste.

Sur cette sculpture, il y a une inscription qui dit: " Je suis assis sur le dos d'un homme, il s'enfonce sous le fardeau, je ferais n'importe quoi pour l'aider, sauf descendre de son dos. "

Cette œuvre a été récupérée, non sans fondement, sur les réseaux sociaux en Afrique accompagnée du commentaire suivant :

" Cette œuvre sculptée du Danois Jens Galschiot exposée à Copenhague représente la France pays des droits de l'homme blanc dont l'embonpoint et le bien être reposent essentiellement sur le pillage de l'Afrique noire dont les populations peinent à manger malgré l'abondance d'énormes ressources naturelles. "



Source : Pépites


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
batizen
Partagé par : batizen@Tunisia
Humaniste
VOIR SON BLOG 7 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

7
Publications

265
J'aime Facebook sur ses publications

6
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.