/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

"Je me considère comme Noire"

  People, #

La fille de Michael Jackson a écarté, lors d'une rare interview publiée ce mardi, les doutes sur le fait que le roi de la pop est bien son père.

"Il sera toujours mon père. Il l'a toujours été et il le sera toujours", a affirmé Paris Jackson, mannequin blanche aux yeux bleu translucides de 18 ans, dans un entretien avec le magazine Rolling Stone. Ses commentaires sont présentés comme les premiers et les derniers sur ce sujet qui agite la presse à scandale depuis près de deux décennies. L'adolescente, consciente de son apparence, revendique toutefois son métissage et sa culture afro-américaine. "Je me considère comme Noire", résume-t-elle.

Mon père "me regardait dans les yeux, pointait son doigt dans ma direction et me disait: "Tu es Noire. Sois fière de tes origines". Et je me disais, "O.-K., il est mon père, pourquoi me mentirait-il?"", confie Paris Jackson à Rolling Stone. La jeune femme raconte avoir souffert longtemps de son apparence, avoir perdu l'estime d'elle-même, jusqu'à tenter à plusieurs reprises de se suicider. Avant de trouver dans le mannequinat une sorte d'issue thérapeutique, explique Paris Jackson, dont certains des quelque 50 tatouages recouvrent des scarifications.

Michael Jackson assassiné?

Le roi de la pop et interprète de "Thriller" a eu deux enfants avec Debbie Rowe, l'aîné Prince et la cadette Paris. Plus tard, un troisième enfant, Blanket, est né d'une mère porteuse.

La superstar de la pop aux transformations physiques controversées était "le meilleur père que vous pouvez imaginer", avait lancé Paris Jackson, à l'époque âgée de 11 ans, lors d'une cérémonie après la mort de Michael Jackson en 2009. Sa vision de son père n'a pas changé, dans l'interview publiée mardi.

Mais elle est convaincue aujourd'hui, sans en avoir la preuve, que son père a été assassiné. Lors de l'autopsie en 2009, une importante dose de médicaments contre les crises d'angoisse avait été décelée, et le médecin personnel de Michael Jackson, Conrad Murray, a été emprisonné pour homicide involontaire.

( L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s'assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

"Mon commentaire n'a pas été publié, pourquoi?"

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l'envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n'a pas été publié après plus de 72h d'attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L'essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l'inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

"Comment s'assurer de la validation de mon message?"

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d'incitation à la haine ou de discrimination, d'insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d'auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d'une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l'article seront également supprimés.

Je ne suis pas d'accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l'équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu'un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d'alerte associé au message litigieux.

"Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?"

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L'équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d'informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).



Source : L'essentiel


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Peoplette
Partagé par : Peoplette@France
Vous deniche tous les scoop people en exclusivité et en direct des states !
VOIR SON BLOG 39 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

39
Publications

1407
J'aime Facebook sur ses publications

187
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.