Devenez publicateur / Créez votre blog


 

La Biennale de Venise, plus africaine que jamais

  Culture & Loisirs, #

Evénement international majeur de l'art contemporain, la Biennale de Venise ouvre ce samedi 9 mai ses portes. Plus dense que jamais, sa 56e édition accueille 89 pays. Et 35 des 136 artistes invités sont Africains.

Le pavillon de la France met un coup de projecteur à Céleste Boursier-Mougenot et son incroyable installation sonore Revolutions qui fait " danser les arbres ". Le programme est vaste. Et il semble marqué par l'activisme et l'engagement des créateurs. Mais 2015 pourrait bien être la Biennale pour le continent noir. Sur les 136 artistes invités, 35 sont Africains et pour la première fois, le commissaire de la Biennale de Venise est un Africain, né en 1963, à Calabar, au Nigeria. Son nom : Okwui Enwezor. Réputé pour sa vision postcoloniale impitoyable, cet intellectuel de 51 ans a déjà montré sa capacité à réveiller les consciences d'un milieu sous perfusion, notamment à la tête de la direction artistique de la Documenta de Kassel en 2002.

" Tous les futurs du monde "

Pour Venise, il a pris comme thème Tous les futurs du monde. Une performance qui se veut épique, fera entendre au public pendant six mois des lectures à haute voix de l'ouvrage majeur de Karl Marx, Le Capital. Tout un symbole, marqué par la présence inédite des 35 artistes africains sur la cité lagunaire. Ils s'appellent Pascale Marthine Tayou, Sammy Baloji, Fatou Kandé Senghor ou Barthélémy Tuogo. Ils débarquent du Cameroun, du Sénégal ou de la RDC. Leurs créations souvent satiriques visent les soubresauts de nos sociétés et se jouent des tensions identitaires à l'échelle planétaire. Elles sont au centre de la double exposition à l'Arsenal et au pavillon international des Giardini où bat le cœur de la Biennale.

 

Une esthétique africaine en pleine mutation

Moins connu, mais tout aussi engagé, le collectif nigérian The Invisible Borders explore à travers la vidéo la notion de frontière et son impact sur l'histoire de l'Afrique. Pour le commissaire nigérian, il est question de mettre en perspective une esthétique africaine en pleine mutation. C'est le cas de l'artiste ghanéen El Anatsui à qui le jury va attribuer le prestigieux Lion d'or pour l'ensemble de son œuvre. Pour les Africains, souvent absents des hit-parades des artistes les plus cotés sur le marché de l'art, cette Biennale semble se placer sous le signe de la revanche.

 

? La Biennale de Venise 2015, All the World's Futures, du 9 mai au 22 novembre.


Source : www.rfi.fr


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Urielle
Partagé par : Urielle@France
VOIR SON BLOG 79 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

79
Publications

15388
J'aime Facebook sur ses publications

449
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.