Devenez publicateur / Créez votre blog


 

La Guinée-Bissau rend gratuits le dépistage et le traitement du paludisme pour la population

  Société, #

 Les Bissau-Guinéens peuvent désormais se faire dépister et traiter gratuitement contre le paludisme dans des établissements médicaux publics, grâce à un partenariat novateur entre le Gouvernement de Guinée-Bissau, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et d'autres partenaires de développement.


Le paludisme est l'une des principales causes de morbidité et de mortalité dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, qui enregistre un taux de 108 décès pour 100 000 personnes d'après l'Organisation mondiale de la Santé. Avec ses 1704 millions d'habitants, la Guinée-Bissau se situe au 11e rang mondial pour le taux de mortalité par habitant due au paludisme.

Auparavant, seul le diagnostic rapide du paludisme non compliqué était gratuit dans le pays. Depuis le 25 mai, ce service gratuit s'est étendu au diagnostic par examen microscopique et au traitement du paludisme quel qu'il soit (non compliqué ou grave). Parmi les autres partenaires de cette opération figurent le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Union européenne.

 

Plus de 400 000 personnes devraient bénéficier du dépistage et du traitement gratuits du paludisme au cours de la première année de lancement de cette opération.

" Supprimer les frais de dépistage et de traitement du paludisme pour les patients constitue une avancée politico-sociale majeure ", déclare M. Gabriel Dava, représentant résident adjoint des programmes du PNUD en Guinée-Bissau. " En levant les obstacles économiques qui entravaient l'accès au diagnostic et au traitement du paludisme, le gouvernement accentue ses efforts en faveur de la santé de la population en Guinée-Bissau ".

La décision de la Guinée-Bissau de rendre gratuits le dépistage et le traitement du paludisme va non seulement donner accès à des médicaments de qualité, mais aussi contribuer à freiner l'usage de contrefaçons inefficaces. On peut donc espérer que davantage de patients aillent jusqu'au bout de leur traitement, que leurs symptômes soient moins graves et leur guérison plus rapide.

Grâce aux 9,2 millions d'euros (environ 10,2 millions de dollars) alloués par le Fonds mondial, le PNUD se charge d'obtenir le matériel médical requis auprès de fournisseurs présélectionnés par l'OMS, pour garantir la qualité des produits. Le PNUD aide également au stockage et à la distribution des tests de diagnostic et des traitements.

Le PNUD apportera aussi son soutien en termes de suivi et d'évaluation, afin d'assurer que les professionnels de santé respectent bien les protocoles nationaux de diagnostic et de traitement du paludisme, et que les données sont recueillies et analysées de façon appropriée.

La forte mobilisation de la Guinée-Bissau pour cette opération, l'augmentation du budget consacré à la santé et une affectation efficace des ressources vont contribuer à garantir la poursuite de l'opération dans les années à venir.

Conjuguée à la campagne réussie de distribution à grande échelle de moustiquaires, cette opération de dépistage et de traitements va donner un nouvel élan aux efforts nationaux pour lutter contre le paludisme, et accélérer les progrès visant à atteindre le 6e Objectif du millénaire pour le développement (OMD), à savoir combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies.



Source : www.undp.org


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
olivier.millet
Partagé par : olivier.mi...@France
Cuisinier le jour et écrivain le jour aussi !
VOIR SON BLOG 15 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

15
Publications

1826
J'aime Facebook sur ses publications

89
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.