Devenez publicateur / Créez votre blog


 

L'eau n'est pas l'ennemie du cheveu crépu

  Mode & Beauté, #

A l'instar des beurres et des pommades longtemps considérés dans l'imaginaire des femmes noires comme les produits qui hydrataient les cheveux; étaient utilisés en masse pour graisser le cheveu et l'assouplir le plus possible. De la même manière, l'eau était fuit comme la peste quand il s'agissait d'entretenir les cheveux crépus (à l'état défrisé ou non).

Aussi, cette défiance de l'eau a conduit beaucoup de femmes à s'affranchir des activités aquatiques (piscine notamment - ) par peur de mouiller leurs cheveux et de les " abîmer ". Quand il s'agissait de les laver, une autre légende urbaine participait à éloigner les femmes de l'eau :

Le Mythe du cheveu sale

" Les cheveux sales poussent plus vite " - Cette légende urbaine a, à l'évidence, la vie dure puisqu'elle a perduré dans l'esprit des gens génération après génération en mode INCEPTION ! Et comment ! Me direz-vous ? C'est pour cela que beaucoup de femmes et jeunes filles ne se lavaient les cheveux qu'une fois par mois ou pour les plus tenaces, une fois en 2 mois. Ceci étant rythmé par le port des tresses qui pouvaient se garder chez certaines femmes plus d'un mois (ce qui est beaucoup, beaucoup trop !). A lire, notre Top 10 des entraves à la pousse des cheveux.

Aujourd'hui, les mythes se brisent et les légendes se défont. La femme Noire aujourd'hui, renoue avec la connaissance des pratiques pour entretenir ses cheveux. Des pratiques qui, autrefois étaient connues, ont été perdu (période coloniale, aliénation des cheveux crépus dans la société,...).

L'eau, donc, qui est au coeur de notre thématique, a pu reprendre ses lettres de noblesse, son blason réhabilité ! En effet, celui qu'on pensait être l'ennemi, n'est autre que l'élément salvateur du cheveu crépu, son meilleur ami ! Qui l'eut cru ?

L'eau, cette meilleure amie !

En effet, l'eau est le meilleur hydratant du cheveu crépu. Comme tous les types de cheveux, la fibre capillaire présente à sa surface, des cuticules (écailles) qui vont s'ouvrir au contact de l'eau (ou de la chaleur) pour absorber l'eau. Cette eau en pénétrant la fibre capillaire va la détendre en " abattant " temporairement les liaisons faibles (ce sont des ponts qui agissent sur la forme du cheveu en leur donnant cette " modulabilité ") qui reprennent leur forme, une fois le cheveu redevenu sec. Plus d'infos, lire Astuces pour refermer les cuticules.

Ainsi, l'eau va intégrer la fibre de l'intérieur et le résultat vu de l'extérieur sera des cheveux :

plus souples plus malléables avec une meilleure élasticité hydratés tout le long de la fibre En soi, si l'eau est bon pour le cheveu crépu (et tous les cheveux de manière générale), pourquoi préconise-t-on 1 lavage par semaine ?

Lorsque l'on parle d'un seul lavage par semaine, on entend un " shampooinage " par semaine. En effet, appliquer fréquemment des produits nettoyants sur les cheveux, auront tendance à dessécher davantage le cheveu et à lui retirer tous les bienfaits du sébum (sans parler de cheveux gras). En revanche rafraîchir ses cheveux à l'eau uniquement ou en utilisant entre ses shampooings, une crème lavante (ou après-shampooing naturel de préférence) ne font pas de mal.

 

Ce qui est mal pour le cheveu, c'est le CALCAIRE présent dans l'eau. Je parlais d'astuces contre le calcaire dans un précédent article . Si vous exercez une activité sportive et que vous êtes amené à vous laver les cheveux plus d'une fois par semaine, ayez le réflexe du rinçage (à l'eau citronnée ou au vinaigre de cidre) en fin de lavage. Nous verrons dans un prochain article comment adapter sa routine capillaire quand on fait du sport régulièrement.

En définitive, si dans un monde fictif, l'eau qui s'écoulait de notre douche était de l'eau de source, dépourvu de calcaire.. Et bien il serait possible de se mouiller les cheveux tous les jours si on le voulait !

Donc notez que l'eau est bénéfique pour les cheveux mais qu'il est primordiale de faire 2 - 3 petites choses pour s'adapter à notre environnement et à notre rythme de vie. Si j'ai besoin de me mouiller plus fréquemment les cheveux, je mets en place une série de pratiques pour éviter qu'ils s'abîment et deviennent ternes à cause du calcaire. Je trouve des alternatives au shampooing quand j'ai besoin de les rafraîchir. Enfin, je n'oublie pas de maximiser l'hydratation en faisant suivre systématiquement l'apport en eau ( via un vaporisateur ou un brumisateur ) pour hydrater mes cheveux avec des laits, des crèmes ou des huiles pour sceller (emprisonner) l'hydratation à l'intérieur du cheveu le plus longtemps possible.



Source : www.mohaera.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
cosette.mondabi
Partagé par : cosette.mo...@France
VOIR SON BLOG 1 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

1
Publications

47
J'aime Facebook sur ses publications

1
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.