/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

L'entraîneur "est une fiotte" : la polémique Serge Aurier en 5 actes

  Sport, #

L'arrière droit du PSG Serge Aurier a une drôle de façon de célébrer la Saint-Valentin. Il a déclenché une nouvelle controverse, dimanche 14 février, dans le football français en insultant son entraîneur et ses coéquipiers. Retour sur une polémique en cinq actes.

Acte 1 - La vidéo

Dans une vidéo de trois quarts d'heure, filmée et diffusée en direct via l'application Periscope, Serge Aurier s'affiche chez lui accompagné d'un ami fumant une chicha, Mamadou Doucouré, un joueur qui compte 10 sélections en équipes de France juvéniles. Entre passages rap et dédicaces, Serge Aurier répond de manière très décontractée à des questions posées par des internautes, la plupart lues par son ami. On entend pêle-mêle :

Laurent Blanc, il fait souvent la folle ou pas ?
- C'est une fiotte !
- Laurent Blanc, il suce Zlatan [Ibrahimovic, NDLR] ou pas ?
- Et il lui prend les couilles mon frère, il prend tout cousin.
- Zlatan, il vous met des coups de pression ?
- Ho, quand tu regardes ma gueule mon frère, tu penses qu'il peut me mettre un coup de pression lui ? [...] Zlatan, c'est une bête mais t'inquiète pas qu'avec nous, il [ne] fait pas le relou, c'est une gentille bête."

La vidéo tournée et diffusée, dans la nuit de samedi à dimanche, a été largement relayée sur les réseaux sociaux.

Acte 2 - Le vrai-faux démenti

Dans la nuit de samedi à dimanche, le chronique de Canal+ Pierre Ménès a affirmé sur Twitter avoir été en contact avec Serge Aurier, précisant que le joueur s'apprête à "faire un démenti avec le PSG demain" et à "porter plainte pour falsification de vidéo".

 

 

 

 

 

 

Je viens d'avoir Aurier. Il va faire un démenti avec le PSG demain et porter plainte pour falsification de vidéo.C'est une info pas un avis

- Pierre Ménès (@PierreMenes)

 

14 Février 2016

 

Sauf que le démenti n'a jamais pointé le bout de son nez et la vidéo "n'aurait rien d'un fake", assure Europe 1. Dans la matinée, Olivier Tallaron, un journaliste de Canal+, affirme que "Aurier aurait confirmé que la vidéo est bien authentique", avant de préciser que le défenseur "attend maintenant sa sanction".

 

 

 

 

 

 

#Aurier aurait confirmé ce matin que la vidéo était bien authentique. Il attend maintenant sa sanction @infosportplus @canalplus

- Olivier Tallaron (@OLIVETALLARON)

 

14 Février 2016

 

Plus tard, Pierre Ménès est revenu sur ses déclarations, assurant sur iTélé que Serge Aurieur lui "a menti, c'est absolument indéniable".

 

 

 

 

 

 

Aurier aurait reconnu ce matin que la vidéo était bien authentique . Il s'est excusé et attend maintenant la sanction

- Pierre Ménès (@PierreMenes)

 

14 Février 2016

 

Acte 3 - La sanction

La chaîne Infosport+ affirme que Serge Aurier doit être reçu par la direction du PSG dans l'après-midi pour connaître officiellement sa sanction. Il présentera ensuite ses excuses.

 

 

 

 

 

 

Serge #Aurier va être reçu par sa direction cet après-midi pour connaître officiellement sa sanction et s'excuser. #PSG

- INFOSPORT+ (@infosportplus)

 

14 Février 2016

 

De nombreux analystes ont estimé qu'il est impensable que Serge Aurier joue mardi le match de Ligue des champions contre Chelsea. "Je suis entraîneur, je ne peux pas mettre Aurier mardi", a estimé Frank Leboeuf sur TF1. Avant d'ajouter :

C'est catastrophique. Il vient juste de se fusiller. Je vois jouer Marquinhos côté droit [à la place de Serge Aurier, NDLR]."

Sur iTélé, le chroniqueur Pierre Ménès a renchéri, disant qu'"il est impensable qu'il joue mardi alors qu'il a reconnu les faits".

Selon " L'Equipe" et la chaîne Infosport+, la sanction est déjà tranchée : Serge Aurier est écarté du groupe jusqu'à nouvel ordre.

Acte 4 - Les excuses

Ni le PSG ni l'international ivoirien de 23 ans, absent de l'entraînement dominical selon plusieurs médias, n'ont officiellement réagi dimanche en début d'après-midi.

" L'Equipe" affirme que Serge Aurier prépare un communiqué d'excuses. Selon le quotidien, le joueur serait prêt à assumer ses responsabilités et il n'a pas évoqué un quelconque montage ou trucage comme excuse.

L'information a été confirmée par RMC Sport. La radio affirme que Serge Aurier va présenter ses excuses dimanche dans l'après-midi, reconnaissant ses torts et le fait qu'il n'y a eu ni montage, ni trucage. RMC Sport souligne que le joueur n'avait pas compris que la vidéo était publique et diffusée sur les réseaux sociaux.

Acte 5 - Le discrédit

Cette polémique écorne encore un peu plus l'image des footballeurs en France.

Elle tombe surtout au pire moment pour le PSG : elle vient ébranler la préparation du club avant le match capital contre Chelsea, et fait resurgir le débat sur le manque d'autorité de l'entraîneur, quelques jours seulement après sa prolongation.

Bonus - Le précédent

Ce n'est pas la première fois que Serge Aurier s'illustre par des propos injurieux. En mars 2015, alors qu'il était forfait sur blessure pour le huitième de finale contre Chelsea, le défenseur avait diffusé sur sa page Facebook une vidéo où on le voyait hurler devant sa télévision au coup de sifflet final, synonyme d'exploit qualificatif de ses coéquipiers :

Ici, c'est Paname, arbitre sale fils de pute !"

Malgré ses tweets d'excuses, cela lui avait coûté cher : trois matches de suspension de la part de l'UEFA, qui sanctionnait pour la première fois un joueur pour des propos tenus sur les réseaux sociaux.

B.M. (Avec AFP)



Source : L'Obs


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
alexandre
Partagé par : alexandre@Angleterre
Goes ON
VOIR SON BLOG 19 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

19
Publications

930
J'aime Facebook sur ses publications

57
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.