Les coiffeurs de France seront bientôt formés pour les cheveux afro

  Mode & Beauté, #

Imaginez que Michelle Obama vienne à Paris et nous demande une adresse de coiffeur. Si jamais elle nous posait cette question, nous serions très ennuyés pour lui répondre. Car si vous l'envoyez dans un salon de coiffure, même chic, dans la capitale de la mode, on va lui répondre ce qu'on réplique à tous ceux qui ont des cheveux afro : "En fait, vos cheveux c'est trop compliqué". On ne lui dira pas comme ça à Madame Obama, mais les salons de coiffure en France sont, de facto, réservés aux blancs. Ou quasiment. Toutes celles qui ont le cheveu crépu, frisé ou défrisé vous le diront : il faut s’arracher les cheveux pour trouver un coiffeur compétent.

Les coiffeurs ne sont pas de mauvaise volonté, mais ils ne savent pas faire. Les coiffeurs, en France, ne sont pas formés pour traiter ces cheveux qui sont au moins sur la tête de 5% des Français "afro-descendants", selon les statistiques du Conseil représentatif des associations noires (Cran). Au moins, car il faut aussi compter les populations métisses, originaires du Maghreb ou du Moyen-Orient.

Souvent la débrouille

Pour ces minorités, le coiffeur c'est la débrouille. Soit ces dames ont renoncé à aller chez le coiffeur et s'occupent seules de leurs cheveux. Soit elles font des kilomètres pour trouver un coiffeur compétent. Soit elles se rendent dans des salons illégaux, avec des coiffeurs non diplômés, comme dans le Xe arrondissement de Paris. À leur risque et péril, car un défrisage qui implique d'utiliser des produits chimiques peut brûler et détruire le cuir chevelu.


Source : RTL.fr

PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Josiane
Partagé par : Josiane@Belgique
VOIR SON BLOG 44 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

44
Publications

2487
J'aime Facebook sur ses publications

237
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur
 
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK