Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Les Rockets déroulent face à de pâles Celtics

  Sport, #

À l'issue d'un match aisé, Houston s'impose à domicile contre Boston, définitivement dépassé. Les hommes de Kevin McHale ont fait le travail dès le premier quart-temps, se contentant d'assurer le principal le reste du match. Le score du match ne reflète guère la domination texane, tant les Celtics n'étaient pas prêts pour l'affrontement. Au final, James Harden et Terrence Jones offrent la victoire (104-90) aux Rockets.

James Harden donne le ton, Houston décolle

C'est donc lors d'un premier quart-temps terrible pour Boston que les Rockets ont construit leur victoire. Les Verts ont proposé une opposition digne d'un scrimmage et évidemment, Houston en a largement profité. Aussi agaçant soit-il par moment, James Harden a fait preuve de son talent durant ces douze premières minutes, en tourmentant Avery Bradley. Le barbu a agressé continuellement la faiblesse défensive adverse, finissant soit à la ligne, soit au panier ou encore en périphérie. De plus, il ne s'est jamais autant transformé en playmaker, comme l'atteste ses multiples passes destinées à l'intérieur, et notamment Terrence Jones. Ce dernier a largement dominé Jared Sullinger, volontaire mais isolé au sein de son équipe. Les Celtics ne font que balbutier durant ces premières minutes, à tel point qu'il est légitime de se demander si on a affaire à une équipe NBA. Même Rajon Rondo peine à trouver son rythme, mais le meneur n'est pas totalement fautif puisque la maladresse de ses coéquipiers ne lui permet pas de valoriser son travail d'ouverture. À vrai dire, son labeur est digne d'un pédagogue, tant le champion 2008 fait preuve de patience. Néanmoins, cette vertu n'a que peu d'influence sur le score et Boston concède 37 points aux Rockets, suite à une série d'erreurs défensives incroyables à ce niveau.

Une seconde mi-temps sans enjeu

La suite n'est que la confirmation de l'avance technique et tactique des Rockets. La peinture poursuit l'oeuvre entamée lors du premier quart, par le biais de Dwight Howard, sobre mais efficace, et Terrence Jones, très en jambes et entreprenant. Leurs initiatives sont souvent stoppées, mais la ligne de réparation valide les points texans. Contrairement à l'an passé, le collectif de Houston est bien en place et fait la part belle au mouvement du ballon, mais il faut souligner que Boston représente une opposition trop faible pour tirer des enseignements à ce sujet. Peu inquiété, Houston finit à nouveau en tête, sans pour autant écraser l'adversaire (57-38 à la pause).

Au retour des vestiaires, les Celtics tentent de revenir, avec un peu plus d'intensité qu'en première période. Ce n'est guère difficile, mais ce regain d'activité arrive surtout bien trop tardivement. Malgré l'activité intéressante de Kelly Olynyk ou de Jeff Green, Houston maîtrise. Et même un dunk autoritaire de Rondo à 5 minutes ne suffit plus à faire douter. Il faut dire que, seul contre tous, le talent de James Harden suffit à assurer le principal à Houston. En isolation ou servi par Kostas Papanikolaou, l'arrière embrasse le panier adverse à foison, sereinement et avec classe. Sur un tir derrière l'arc à 3 secondes du buzzer, il offre 19 points d'avance à son équipe. Il en est déjà à 26 points.

L'ultime quart-temps est sans enjeu, Houston ne sera jamais inquiété. Trevor Ariza confirme sa bonne intégration dans le collectif, et les cadres peuvent souffler. Loin d'être réjouissante visuellement, la rencontre a néanmoins servi à travailler et permis de gagner du rythme. Côté Celtics, la marge de progression est infinie, et les équipes de l'Ouest représentent, pour une bonne partie, des adversaires encore trop puissants pour cet effectif inexpérimenté.


Source : www.basketusa.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
batukada
Partagé par : batukada@Argentina
VOIR SON BLOG 58 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

58
Publications

4389
J'aime Facebook sur ses publications

98
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.