/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

L'Hibiscus Pourpre: un grand roman africain

  Culture & Loisirs, #

 

À quinze ans, Kambili craint Dieu et l'Enfer plus que tout, ne connaît pas d'autres lieux que l'Église et le collège, ni d'autre autorité que son père. L'adolescente nigériane d'un journal intime, dans lequel le lecteur commet l'indiscrétion d'entrer en ouvrant L'Hibiscus Pourpre, a la vie simple des gens qui n'ont pas à penser,. Ceux à qui il suffit de croire. Bonne élève, enfant respectueuse et rangée, elle vit avec son frère Jaja, dix-sept ans, sous l'autorité hypertrophiée d'un père qui représente pour elle, la seule référence humaine... jusqu'aux limites de l'identification. Car pour Kambili, le monde se résume aux études et à la prière, et l'humanité, à son père.

Chimamanda Ngozi Adichie raconte l'histoire, tout sauf banale, d'une adolescente qui grandit. Entre la Bible et les livres du collège, elle ne cherche pas vraiment son chemin : il est tout tracé à la fois pour elle, pour Jaja son frère, mais aussi pour le monde entier. C'est du moins sa conception, celle qu'elle hérite de son père et dans laquelle le questionnement et la critique n'ont aucune place. C'est pourquoi elle est désarçonnée lorsqu'elle fait la rencontre de ses trois cousins, les enfants de sa tante Ifeoma. Alors qu'elle est invitée avec son frère à passer quelques jours chez ceux-ci à Nsukka, Kambili tombe nez à nez avec un autre monde, un monde simple lui aussi, mais d'une simplicité toute autre. Une simplicité qui se décline en spontanéité, en liberté... en humanité. Ici il n'y a pas de chauffeur, pas de servantes, pas de villa. L'eau courante s'arrête toutes les minutes et l'électricité bégaie comme dans tous les foyers nigérians ordinaires. Mais on vit, on s'exprime, on pose des questions... et on rit !

En regardant son frère Jaja, métamorphosé progressivement par la vie familiale de " Tatie Ifeoma ", Kambili se sent d'abord trahie. Trahie par ce jeune homme qu'elle ne reconnaît plus, qui se prend de passion pour les hibiscus pourpres du jardin de leur tante... et qui s'épanouit avec elles ; trahie par les codes de l'éducation stricte de son père, et surtout, trahie par ses lèvres qui s'enferment dans l'hébétude et n'arrivent pas pendant longtemps à prononcer un seul mot. Puis elle renoue peu à peu avec les mots, comme un malade reprend des couleurs. Elle s'étonne du chant de son rire, du son de sa propre voix... elle s'étonne qu'on puisse vivre si intensément.

Le roman de la nigériane Chimamanda Ngozi Adichie a tout du voyage initiatique, sauf la prétention. Dans son style simple et émouvant, coloré et sensible, il se déploie tout en nuances, loin des lieux communs de ce que l'on a acquis la coutume d'appeler la littérature adolescente. Le texte est émaillé du quotidien d'un Nigeria perdu dans les incertitudes des années 1980. Avec ses contradictions et les affres de la dictature, mais aussi avec la grandeur des attentes d'un peuple, la beauté de sa culture et l'intensité de sa vie. Les mets locaux que l'on rencontre au fil des pages, les chants et les lieux dont le lecteur se laisse bercer par la beauté, tout ou presque, nous raconte l'histoire d'un pays resté dans le cœur de l'écrivaine qui a longtemps vécu aux États-Unis loin de chez elle. Sans oublier que l' Hibiscus Pourpre s'inscrit dans une tradition narrative intense que l'on aura par ailleurs reconnue chez les classiques nigérians, Chinua Achebe ( Le monde s'effondre, 1958) et Wole Soyinka ( Les Interprètes, 1965) ; mais aussi chez le talentueux Biyi Bandele dont on ne saurait trop conseiller La Drôle et Triste Histoire du soldat Banana, (2007).

L'Hibiscus pourpre

Titre original : Purple Hibiscus (2003)

 

de Chimamanda Ngozi Adichie

traduit de l'anglais (Nigeria) par Mona de Pracontal

Editions Anne Carrière, 2004



Source : ecceafrica.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
elvya
Partagé par : elvya@France
VOIR SON BLOG 19 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

19
Publications

1648
J'aime Facebook sur ses publications

33
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.