Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Lutte contre la dépigmentation : un décret qui peine à s`appilquer

  Société, #

La dépigmentation intentionnelle, ce procédé qui consiste à utiliser les produits décapants pour s'éclaircir la peau est de plus en plus présent dans nos sociétés africaines.

En Côte d'Ivoire, bon nombre de femmes et certains hommes s'y sont mis également. Alors vu l'ampleur que prend cette situation, le gouvernement ivoirien a pris le 29 Avril dernier un décret. Il est relatif à l'interdiction d'introduction des substances non autorisées dans les produits cosmétiques à usage humain.

 

Selon Dr Duncan Rachel, Directrice de la Pharmacie, des Médicaments et Laboratoires (DPML), organe de réglementation au sein du ministère de la Santé, ce décret à été motivé par un soucis de santé publique. Malheureusement jusque là il n'y a pas encore d'arrêté d'application, lui permettant d'être mis en vigueur. Le ministère dit pourtant être entrain d'organiser les choses pour que d'ici 2016 ce décret soit applicable. Néanmoins, il a déjà commencé à retirer les affiches publicitaires de ces produits dans les rues d'Abidjan et aussi inviter les industriels à venir se faire recenser et donner les formules de composition de leurs produits afin de veiller au respect des dosages prescrit.

Il faudra donc s'attendre à ce que les produits contenant des corticoïdes et de l'hydroquinone au delà de 2% soit retiré du marché. Les industriels de leurs côtés disent être informés de cette décision et s'y conforment . Alors d'où proviennent tout ces produits qui pilulent tant sur les marchés, aux abords des routes, chez les commerçants ambulants, sans oublier dans les pharmacies et les grandes surfaces?

La population et les commerçants ,destinataires privilégiés de ces produits ne sont pour la plupart, pas informé de ce décret. En tous cas, la grande majorité des personnes que nous avons rencontré ne nous a pas dit le contraire. Alors certains ont même souhaité qu' une fois l'arrêté d'application rédigé, il faudra sensibiliser et informer davantage la population et aussi mettre en place comme une brigade de contrôle. Néanmoins un autre problème subsiste, il s'agit de répertorier les personnes qui font des mélanges artisanaux de savons et pommades éclaircissants à leur domicile. En attendant donc que les trois ministères concernés par cette lutte, à savoir les ministères de la santé, de l'industrie et du commerce n' accordent leur violon pour trouver des solutions, nous voudrions en appeler à la conscience de tout un chacun sur les problèmes de santé tels que les cancers de peau et les cicatrisations difficiles auxquels l'on s'expose en se dépigmentant.

La santé n'a pas de prix et sans elle il n'y a pas de vie, alors soyons raisonnable!!

Aux autorités, nous espérons que ce décret ne sera pas un de plus resté sans effets comme ceux portant sur l'interdiction de fumer dans les lieux publics ,l'interdiction de l'usage du téléphone au volant et encore bien d'autres que nous vous laissons le soin d'énumérer .....

Source : oeildelasociete.wordpress.com



Source : afriquefemme.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Urielle
Partagé par : Urielle@France
VOIR SON BLOG 79 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

79
Publications

15387
J'aime Facebook sur ses publications

449
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.