Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Nicki Minaj : Son gros coup de gueule contre le système carcéral américain

  People, #

Nicki Minaj et la justice américaine, c'est le tube de ce mois de décembre 2015. Le 4 décembre dernier le premier épisode de cette saga était dévoilé par le quotidien new-yorkais Newsday. Le journal révélait en effet que le frère aîné de la chanteuse avait été mis en examen pour le viol d'un enfant de 12 ans. Celui-ci se serait acquitté de sa caution de 100 000 dollars et serait désormais en attente de son procès.

Et cette semaine, c'est Nicki Minaj, sujette à des rumeurs de fiançailles ces derniers jours, qui a lancé le deuxième round 2 en poussant un gros coup de gueule contre le système carcéral américain. Dans les colonnes du magazine Billboard, la rappeuse a notamment dénoncé les discriminations qui y sont monnaie courante : "Je faisais des recherches sur l'affaire Sandra Bland (une jeune femme afro-américaine qui avait été retrouvée morte dans sa cellule trois jours après son arrestation)" révèle-t-elle, " Cette histoire m'a marquée. Je me souviens d'en avoir discuté avec d'autres femmes à l'époque. Cela aurait pu être moi. Je suis une femme insolente. Je pourrais très bien répondre à un agent de police. Et je pourrais ne jamais rentrer à la maison".

"Ces condamnations sont inhumaines"

Ce qui perturbe surtout la très sexy Nicki Minaj, c'est l'importance des peines pour traffic de drogue, qu'elle juge pour la plupart disproportionnées : "Ce qui était au départ une guerre contre la drogue et devenu de l'esclavage. Ou quelque chose de plus horrible encore. Quand je vois combien de personnes sont en prison, je me dis : 'Attends une minute... Notre gouvernement est au courant de ces statistiques et est d'accord avec ?' Ces condamnations sont inhumaines".

Dans un pays où un homme noir sur trois est incarcéré au moins une fois dans sa vie, Nicki Minaj a tout de même tenu à rendre hommage à son président, Barack Obama, et à l'action qu'il mène dans les prisons depuis le début de son premier mandat : "J'ai été époustouflée par cette image du Président s'adressant aux détenus. Ils n'auraient jamais pensé qu'un membre de la Maison Blanche puisse faire attention à eux. J'apprécie qu'il les considère comme des êtres humains avant tout. Nous faisons tous des erreurs. Je pense à tous ces hommes qui ont commis des erreurs afin de pouvoir nourrir leurs familles, et qui l'ont payé pour toujours".



Source : www.non-stop-people.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
dom
Partagé par : dom@Tunisia
VOIR SON BLOG 73 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

73
Publications

10090
J'aime Facebook sur ses publications

300
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.