/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Quand Dubaï se met à l'heure congolaise

  Business, #

Mami Wata (Jardin des saveurs), (Ramdam) ou au (No stress). En effet, la ville de Brazzaville (Congo) compte depuis un moment déjà un autre lieu emblématique à la mode : l'aéroport de Maya Maya. Et pour l'animation, vous pouvez compter sur la compagnie nationale Equatorial Congo Airlines (ECAir). En inaugurant le 1er vol commercial de Brazzaville vers Dubaï, la compagnie continue son irrésistible marche en avant. Récit au cœur du nouveau fleuron du paysage africain. REPORTAGE de Kahi Lumumba Ecair ne laisse rien au hasard

" Nous sommes vraiment satisfaits de la réponse du public à cette nouvelle offre ". La responsable marketing de la compagnie ne boude pas son plaisir. Les taux de remplissage des 3 premiers vols de Brazzaville en direction de Dubaï ont d'ors et déjà atteint les objectifs (plus de 80%). Que Ecair soit reconnaissant vis à vis de ceux qui lui font confiance est le moins que l'on puisse dire. A la grande surprises des passagers, la Directrice Générale de la compagnie, Mme Beyiana-Moussa, est venue en personne leur souhaiter un bon voyage. Et elle n'est pas venue les mains vides. Un festif cocktail de célébration les attendait aux portes de l'embarquement.

 

Pour atteindre ses ambitions de faire d'Ecair " la compagnie leader d'Afrique Centrale ", cette diplômée de HEC Montréal le sait : il n'y a pas la place pour trop d'autosatisfaction. Ainsi, il a été demandé à toute l'équipe de management de venir accueillir les premiers passagers du vol. Le but ? Permettre aux équipes Catering, Ventes, Ressources humaines, Revenu management, Marketing et autres de recueillir un maximum d'informations sur le terrain quant à la motivation du voyage des passagers, leur exigence, et tout type d'interrogations utiles à la fidélisation de la clientèle.

En organisant sur une même journée, le 1 er vol commercial Brazza-Dubaï et une cérémonie de clôture de son exposition dédiée au mois de la femme, Ecair tisse l'image d'une compagnie autant attachée à des valeurs très fortes qu'à sa monté en puissance économique. (Lire: Silvia Serbin: "Les femmes africaines portent le continent depuis des génératons")

 

Arrivé quelques jours avant cet événement, j'ai eu l'occasion d'observer l'organisation en coulisses.

L'équipe Marketing d'Ecair a été bâtie à l'image de la compagnie : jeune et ambitieuse avec l'impressionnante conviction d'être investie d'une mission. Il est 13h15, le vendredi 28 Mars quand elle arrive à l'aéroport de Maya-Maya pour son rendez-vous avec les représentants d'Aerco, la société privée en charge de l'exploitation de l'aéroport. " Nous sommes en charge de la sécurité, la logistique, la propreté et des espaces des différentes compagnies " nous explique Armel Mamouna, directeur Qualité-Sécurité. " Aerco mise également sur une équipe jeune, nous glisse une membre de l'équipe Ecair. Nous aimons travailler avec eux car ils sont très concrets dans leur réflexion. Là, nous venons de faire un " stand up meeting " (ndlr : réunion debout en dehors d'une salle de réunion) qui permet de mentionner les problématiques et d'y répondre tous ensemble instantanément ". C'est effectivement très rapidement que les deux équipes se mettent d'accord sur l'organisation de la scène, des loges artistes, de la gestion du protocole et du déroulé de la journée du 31 Mars.


La mécanique Ecair est donc bien huilée. Au début du mois de février 2014 déjà, le vol inaugural Brazzaville-Dubaï d'Ecair, en présence du chef de l'Etat avait été très intelligemment programmé le même jour que l'inauguration du 2e module du tout moderne aéroport de Maya-Maya. S'en est suivi une campagne publicitaire nationale puis internationale autour d'un message imprégné de fierté : " Pour la 1ere fois, l'Afrique central est reliée à Dubaï sans escales. " Si vous ajoutez l'attractivité de l'offre tarifaire de lancement, vous constaterez que ce 1er vol Brazza-Dubaï est le résultat d'une préparation minutieuse de cette nouvelle destination.

 

" Quand on a vu la publicité dans la ville, on s'est dit qu'à ce prix là ça valait le coup de se faire un séjour de shopping à Dubaï " déclare Radja qui a convaincu sa copine Sagesse de partir avec elle dans ce 1er vol vers Dubaï. Les deux jeunes filles ont prévu un séjour de 10 jours dans la ville la plus importante des Emirats arabes unis. Quelques mètres plus loin, dans le hall d'embarquement, Gaston à l'œil qui brille quand il évoque l'objet de son voyage. " Je veux faire des affaires avec Dubaï, dit-il. Le tarif de lancement d'Ecair était une opportunité à saisir. Je découvre la compagnie en tant que client et vu l'accueil, je pense être amené à la fréquenter régulièrement pour me rendre au Moyen-Orient ".

En Vidéo : La satisfaction des passagers

 

Que le projet Dubai soit important pour Ecair et l'aéroport est une évidence. Mais au delà du Congo, c'est l'évolution économique d'une région entière qui est en jeu. Mme Fatima Beyina-Moussa a profité de cette journée pour faire une annonce importante : " A la fin du mois d'avril, nous relierons les deux capitales les plus rapprochées du monde : Brazaville et Kinshasa ".

 

L'enjeu est claire : séduire la clientèle de la ville voisine au vivier estimé à 10 millions d'habitants. La République Démocratique du Congo compte des milliers de femmes et hommes qui privilégient l'Asie pour leurs affaires. Avec cette connexion, ils traverseront du centre ville de Kinshasa à Brazzaville en moins de 15 minutes via le fleuve Congo.

 

Papa Wemba a conclu de main de maitre ce 31 Mars en donnant un spectacle très apprécié par l'assistance. Adulé des 2 côtés du fleuve, le musicien a composé une ballade à la sonorité rumba entrainante. L'ambitieuse Ecair continue son chemin. L'équipage peut danser.

 

En Vidéo : Papa Wemba enchante Maya-Maya

Récit de Kahi Lumumba, à Brazzaville



Source : www.totem-world.com
En savoir plus : www.totem-world.com/top/dubai-se-met-a-lheure-congolaise/ecair-congo-brazzaville-dubai-kinshasa-papa-wemba/


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
fatou.bwana
Partagé par : fatou.bwan...@France
VOIR SON BLOG 35 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

35
Publications

1310
J'aime Facebook sur ses publications

106
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.