Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Spectacle ''Nuit des Songes''_ FITHEB 2016 : Un théâtre total

  Culture & Loisirs, #

Nuit des songes. Ainsi est intitulée la représentation, par laquelle, la 13ème édition du Festival International de Théâtre du Bénin (FITHEB) a été officiellement lancée. C'est une création de Dine Alougbine, metteur en scène béninois, rendue publique, le jeudi 24 mars 2016, au village du FITHEB à Cotonou.

Le théâtre offre aux spectateurs un moment de vivre des choses fortes, de ressentir des émotions et de " sortir, transformés par ce qu'ils ont vu et entendu ".

 

Loin d'être un instant de loisir pour le public, " La nuit des songes " de Dine Alougbine a été simplement une activité pour changer la vie des uns et des autres. La représentation était totale. C'est un théâtre total.

Une création où se marient et se confondent la musique, le chant, la danse, le mime, les arts contemporains... Une unité dans la synchronisation de la quasi- totalité des disciplines artistiques, de manière qu'aucune d'elles, isolée dans un cadre général ne " garde de valeur ". Le metteur en scène, analyse-t-on, a travaillé sur la ''collectivité'' des arts.

Autant visuelle qu'auditive, cette représentation de plus de quatre- dix minutes, déroulée en plein air, à même le sol a bénéficié d'un décor ayant favorisé la mobilité des acteurs.
Ce qui a d'ailleurs engendré les coups de théâtre, les rebondissements, singulièrement ceux inattendus.

Décor suggestif... costumes contemporains
Pour ce spectacle, Dine Alougbine a choisi un décor suggestif, évocateur faisant allusion à la représentation de la réalité, affûtant des sentiments ou des sensations par réunion d'idées au sein du public. Ceci en utilisant des costumes contemporains, lesquels ne paraissent pas trop neufs, imposant aux 364 comédiens des démarches, mouvements en étroit lien avec le sujet de la création.

Un pays... un peuple ... une histoire
A travers ce spectacle, c'est l'histoire du Bénin, jadis Dahomey, que Dine Alougbine a fait revisiter au public. Du temps de l'esclavage à ce jour, en passant par l'accession à la souveraineté internationale, par la période révolutionnaire et les différents régimes qui ont alimenté l'environnement politique du pays. Le metteur en scène semble ne rien occulté. Tout en dénonçant les barbaries des Occidentaux en Afrique, il a mis l'accent sur les nouvelles dérives qui entravent le bien - être de la société : la recherche à tout prix du pouvoir et la course effrénée derrière l'argent.

" C'est un spectacle qui coupe la respiration ", lance Blaise Tchétchao, ancien président de la commission de supervision du FITHEB. " Nous avons tout vu, nous avons tout entendu ; je crois que tous les chapitres de notre histoire ont été parcourus dans ce spectacle ", ajoute le Directeur du FITHEB, Erick Hector Hounkpè.

" Le metteur en scène a une inspiration terrible ", vient compléter le comédien James Salanon, alias Major Aïchoro.

Esckil AGBO



Source : Dekartcom


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
kasso
Partagé par : kasso@Brésil
VOIR SON BLOG 110 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

110
Publications

10643
J'aime Facebook sur ses publications

450
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.