Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Un mouvement anti-Beyoncé veut manifester à New York

  Société, #

Elle est la reine incontestable de la scène américaine. Chanteuse, danseuse, la star afro américaine a déjà vendu, depuis le début de sa carrière avec les Destiny's child, plus de 160 millions de disques de par le monde. La fortune du couple qu'elle forme avec le rappeur producteur et businessman Jay-Z est estimée à plus de 700 millions de dollars.

Et pourtant elle ne fait pas l'unanimité Outre-Atlantique. Femme, noire et puissante elle a suscité l'ire de certains Américains. En cause, sa prestation lors du Super bowl. Pour la deuxième année, Beyoncé a été choisie pour faire le show à la mi-temps de la finale du championnat de football américain, le 7 février. Et lors de cette prestation regardée en direct par près de 112 millions de téléspectateurs aux Etats Unis. "Queen B" a interprété son dernier titre "Formation".

"J'aime mon nez de nègre"

Un morceau dans lequel la chanteuse revient sur les dégâts de Katrina, l'ouragan qui avait ravagé la Nouvelle-Orléans en 2005 et en s'interrogeant sur les nombreuses victimes. Elle dénonce également les multiples bavures policières dont sont victimes les Afro américains, fait référence à Martin Luther King. Dans son clip, Beyoncé oublie les cheveux lisses pour porter des tresses. Bref, elle rappelle haut et fort son appartenance à la communauté noire américaine. Sur la scène du Superbowl, ses danseuses sont apparues vêtues du béret des black panthers.

" Mon papa vient d'Alabama, ma maman de Louisiane /Tu mélanges ce nègre à cette créole et ça te donne une bombe texane / J'aime les cheveux de mon bébé et les afros/ J'aime mon nez de nègre, avec ses narines à la Jackson Five", scandait alors la chanteuse qui de l'avis général a transformé une séquence de divertissement en un "moment politique".

Voir le show de Beyoncé (elle arrive sur scène à partir de 7'00)

"Accusations raciales" et "outrage à la police"

Une prise de position qui n'est pas du gout de tous. Ainsi des Américains, se présentant comme des "anti Queen Bey" s'affirmant offensés par les prises de position de la chanteuse. Ils appellent à un rassemblement anti Beyoncé le 16 février devant le siège de la NFL à New-York.
"En tant qu'Américain, êtes-vous scandalisé que Beyoncé ait utilisé le Superbowl pour balancer ces accusations raciales? Êtes-vous d'accord qu'il s'agissait d'un outrage à la police? Êtes-vous d'accord que les Black Panthers étaient un groupe haineux qui ne doit pas être glorifié",
demandent ces anonymes sur leur page Internet.

Un rassemblement de "pro" se prépare également

Leur compte twitter ProudoftheBlue s se fait l'écho de leur colère, également relayée par l'ancien maire de New York Rudy Giuliani qui a qualifié sur Fox news de "scandaleuses" les attaques aux officiers de police.

 

A priori pas de quoi inquiéter la chanteuse, déjà parce que le compte Twitter de ces "anti" ne compte que 1600 abonnés, mais aussi parce qu'un contre-rassemblement, ( donc un "anti-anti Beyoncé", faut suivre), qui se veut lui pro femmes noires est également prévu sur les lieux...



Source : outre-mer 1ère


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
Ginger
Partagé par : Ginger@France
Nappy, Natural and Happy ...
VOIR SON BLOG 59 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

59
Publications

5903
J'aime Facebook sur ses publications

188
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.