"Un tissu typique de leur petit royaume": la brève raciste du magazine Gala

  Culture & Loisirs, #

Dans une légende photo supposément humoristique, un journaliste a décrit la tenue du haut-commissaire du Swaziland comme s'il s'agissait d'un déguisement ridicule. Des propos racistes pour lesquels l'hebdomadaire s'est excusé.

Le champ lexical du mépris y figure presque dans son intégralité. Dans une brève publiée ce mercredi, le magazine Gala, du groupe Prisma Media, souhaitait évoquer la venue du haut-commissaire du Swaziland à Londres pour y rencontrer la reine Elisabeth II.

"Ce n'était pourtant pas mardi gras"

Voici ce qu'ils écrivent, sous le titre "Un peu de tenue!": "Ce n'était pourtant pas mardi gras. Mais pour rencontrer Sa Majesté Elisabeth II, à Buckingham Palace, le haut-commissaire du Swaziland, Christian Muzie Nkambule, et son épouse ne se sont pas trop préoccupés de la tenue à adopter. Ils sont venus en pagne wax, tissu typique de leur petit royaume, ancienne colonie britannique. Osé."

Quelques lignes choquantes publiées sur Twitter par Julien Massillon, ancien journaliste du site LGBT Yagg. "Oui, bonjour Gala, c'est 'osé' et digne de 'mardi gras' que de porter des tenues traditionnelles quand on vient du Swaziland?", s'est-il demandé.

Son message a été relayé plus de 3000 fois. Le magazine Gala s'est d'abord excusé une première fois sur Twitter, assurant qu'à l'avenir, la rédaction ferait preuve de "plus de vigilance."

Quelques heures plus tard, le journal a de nouveau publié un texte, cette fois plus long, pour répondre à la polémique croissante. "Un mot pour renouveler nos excuses quant au 'flash express' plus que déplacé publié aujourd'hui dans notre magazine. Nous ne souhaitions en aucun cas manquer de respect au haut-commissaire du Swaziland et à son épouse. Le titre du papier, ses mots, son ton, ont été mal choisis, et nous comprenons trop tard qu'ils aient pu choquer. C'est inexcusable de notre part", signe la rédaction de Gala.

Une réponse qui laisse sceptique Julien Massillon. "Dans ce cas, tu n'écris pas un tel article", juge-t-il sur Twitter.

La coiffure "ridicule" d'Omar Sy dans Voici

Comme le souligne un internaute sur Twitter, ce n'est pas la première fois que le groupe Prisma Media publie des propos racistes dans ses pages. Dans l'hebdomadaire people Voici, en 2015, un article concernant la coiffure d' Omar S y était intitulé "Il frise le ridicule." "Avec cette boule à la Jackson Five, il devrait faire rire les petits nenfants", détaillait le journaliste, qui jugeait que la coiffure de l'acteur était sans doute une "concession" liée à son travail de comédien.

Omar Sy s'était contenté de répondre en images à Voici, publiant une photo de coiffures afro sur Twitter, quelques jours plus tard. Les photos choisies par l'acteur montraient Audrey Pulvar, Inna Modja ou encore Nelson Mandela. "Afro Hair Don't Care", "Beaux avec nos afros", avait ajouté l'acteur en commentaire.



Source : LExpress.fr



PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
amite
Partagé par : amite@France
VOIR SON BLOG 90 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

90
Publications

25985
J'aime Facebook sur ses publications

379
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur
 
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK