/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Vidéo - RDC : dans " Frère de terre ", Koffi Olomidé chante la fierté d'être noir

  Musique, #

Moins d'une année après " 13e apôtre ", son album d'une trentaine de titres, Koffi Olomidé vient de sortir " Frère de terre ". Une chanson qui sonne comme un plaidoyer pour l'homme Noir.

 

" C'est un message de paix, d'amour, de réconciliation. " Koffi Olomidé qualifie ainsi sa nouvelle chanson dénommée " Frère de terre " dont le clip a été mise en ligne fin juin sur YouTube.

 

Joint au téléphone le 7 juillet par Jeune Afrique, le " Rambo " de la musique congolaise poursuit : " Quelque soit notre couleur de peau, en réalité, nous sommes tous des frères de terre, des enfants du monde. " En mettant tout de même l'accent sur la couleur noire.

 

J'en veux nullement à la peau blanche.

L'auteur-compositeur de " 13e apôtre ", un opus sorti en octobre 2015, explique qu'il " plaide pour le noir parce que c'est la couleur martyr, mal aimée, mal appoint. C'est pourquoi j'ai voulu montrer à ses détracteurs que l'homme Noir est un frère ". Selon lui, il ne s'agit que d'un " plaidoyer pour l'homme Noir ". À ceux qui seraient tentés de crier au racisme anti-Blancs, l'artiste répond catégoriquement : " En proclamant ma fierté d'avoir la peau noire, j'en veux nullement à la peau blanche. "

Koffi Olomidé veut " rassurer " le Noir

" Il ne suffit pas d'être Blanc pour être heureux et Noir pour être malheureux. Avec cette chanson, je voudrais simplement rassurer l'homme noir en lui disant que l'homme blanc a aussi ses emmerdes : le président François Hollande et ses quelque 12 % d'opinion favorable en France, les Britanniques qui viennent de quitter l'Union européenne... ", poursuit Koffi Olomidé.

 

Au-delà de ce combat, le leader du groupe Quartier Latin International explique que c'est le " virage qu'a pris le monde " qui l'a motivé à écrire " Frère de terre ", faisant notamment allusion à la " crise migratoire en cours en Europe ".

À en croire Koffi Olomidé, la chanson était destinée uniquement à sa fille Didi Stone, bientôt 17 ans, qui lui avait demandé de lui chanter un morceau autour du combat de Martin Luther King, Malcom X, Nelson Mandela... Le titre a finalement été enregistré et le clip tourné à Limbé, dans le sud-ouest du Cameroun, à environ 80 km de Douala.

Trésor Kibangula



Source : JeuneAfrique.com


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
diderot
Partagé par : diderot@USA
VOIR SON BLOG 97 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

97
Publications

5144
J'aime Facebook sur ses publications

198
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.