Devenez publicateur / Créez votre blog


 

Grace Kelly Azizet, la mode responsable - IntoTheChic

  Mode & Beauté

 

Créatrice du cabinet l'agence de conseil en communication, Wild Flowers, et co-organisatrice de la Brazza Fashion Night 2015, Grace Kelly Azizet s'attelle à faire émerger la mode de demain par une approche responsable et respectueuse de l'environnement. Rencontre avec une entrepreneuse qui promeut l'éthique et le made in Africa. Quel est votre parcours ?

Je suis diplômée d'un master 2 en marketing et stratégies commerciales. J'ai travaillé 7 ans dans les univers de la distribution sélective et de la communication auprès de marques de mode et de groupes de luxe, avant de créer mon agence Wild Flowers, fin 2011.

Comment-vous est venue l'idée de créer l'agence Wild Flowers ?

Lors d'une conférence au salon Ethical Fashion Show en 2011, j'ai été littéralement subjuguée par l'intervention d'un entrepreneur qui avait créé une coopérative dans le textile. Pendant cette conférence, il expliquait comment il changeait la vie de jeunes péruviennes qui utilisaient des savoir-faire ancestraux pour créer des pièces à la fois désirables et respectueuses de l'environnement. J'ai eu envie de faire partie de cette chaîne vertueuse en accompagnant des créateurs qui partagent cette vision.

Quelle est la vocation de Wild Flowers ?

Wild Flowers signifie fleurs sauvages : l'envie est de faire grandir des marques issues de cultures dites sauvages ou indigènes en montrant ce qu'elles ont de plus beau, d'où l'analogie avec la fleur. Notre approche est avant tout holistique. L'objectif est de proposer des idées et des concepts créatifs et respectueux de l'environnement, pour sensibiliser à une consommation responsable. Aujourd'hui, nous accompagnons des jeunes créateurs et des groupes de luxe dans leurs stratégies de marque et de communication en France et à l'international, destinés une cible jeune et éclairée. À titre d'exemple, nous travaillons avec des groupes tels que L'Oréal sur leurs problématiques liées à la consommation responsable, des industriels pour des lancements de produits destinés aux cibles africaines, ou des jeunes créateurs dans le développement à l'international comme Zashadu chez Franck & Fils.

Quels sont vos critères de choix concernant les créateurs que vous accompagnez ?

Mon premier critère est la créativité de l'entrepreneur. J'ai besoin d'être séduite par les créations afin d'avoir envie de rencontrer le créateur. Mon deuxième critère est la personnalité de l'entrepreneur. À mon sens, la durabilité d'une marque dépend de deux choses : la vision et les valeurs de son dirigeant. C'est également dans ce sens que je travaille avec mes clients. Je crée une stratégie autour de leur identité et révèle leur potentiel en cultivant leur différence. C'est leur identité qui déterminera leur succès. Mon dernier critère est commercial. Pour accompagner une marque, nous avons besoin de comprendre son passé, son présent pour mieux appréhender son avenir. En moyenne, les créateurs que nous accompagnons ont trois années d'existence, et sont déjà connus dans leur pays d'origine.

Quel regard portez-vous sur la mode africaine ?

Je porte un regard bienveillant sur la mode africaine. Je pense qu'il manque beaucoup de choses à la mode africaine pour qu'elle se développe. Premièrement, nous avons besoin de créer des écosystèmes favorables au développement de créateurs locaux et de faciliter leur internationalisation. Les états ont leurs rôles à jouer pour cela afin de permettre une meilleure exportation de nos savoir-faire et de nos produits à l'étranger. Deuxièmement, nous avons besoin de changer notre perception et notre rapport à la mode africaine. Si nous voulons développer l'innovation, nous devons sortir du " tout-wax ". La mode Made in Africa a un potentiel incroyable. Nous avons des ressources illimitées. Nos créateurs doivent en prendre connaissance. Une pédagogie et une recherche doivent être développées pour enrichir les gammes de produits liés aux secteurs de la mode, la beauté et à l'art de vivre Made in/by Africa.

Selon vous, les pays occidentaux sont-ils demandeurs de mode éthique ?

Je pense que tout le monde aujourd'hui est demandeur de mode éthique. Des mouvements comme la Fashion Revolution le prouvent. Ce n'est pas juste une tendance, c'est un changement de paradigme.

Constatez-vous un intérêt grandissant des professionnels pour les créateurs africains ?

Oui, bien sûr. Les professionnels de la mode sont de plus en plus intéressés par les créations Made in Africa et Made by Africa. L'Afrique est à la mode, il est temps de créer des opportunités et de faire la différence.

Vous avez été co-organisatrice de la Brazza Fashion Night 2015, que tirez-vous de cette expérience ?

La Brazza Fashion Night a été une très belle expérience. J'ai énormément appris en organisant cet événement. Je pense qu'en tant qu'Africains issus de la diaspora, ou vivant sur le continent, nous avons besoin de développer notre soif d'apprentissage. Pour cela, nous ne devons pas avoir peur d'échouer pour évoluer. Il faut être prêts à travailler dur, et à prendre des risques pour construire et dessiner l'Afrique qui nous ressemble.

Comment définissez vous votre style ?

J'ai une allure féminine. J'aime les belles pièces, les matières nobles comme le cuir, la soie et le cachemire. Je porte beaucoup de tons neutres et de couleurs chaudes. Mes péchés mignons restent les sacs et les chaussures.

Quels sont les intemporels produits beauté que toutes femmes noires doit avoir ?

Le beurre de karité, l'huile de coco et l'huile de mangue sauvage sont à mes yeux nos produits de beauté intemporels et naturels. Ils sont parfaits pour nos peaux, nos cheveux et nos ongles. Ils nous subliment.

Quel est votre meilleur spot beauté ?

Sur Paris, j'aime beaucoup le Six Senses Spa au Westin Vendôme. Les bulles en bois du lieu sont une véritable invitation au voyage et l'équipe est adorable. Un havre de paix parfait pour se relaxer ou se ressourcer après un long vol.

Quelle est la personnalité afro qui vous inspire le plus ?

Je suis une inconditionnelle de Maya Angelou.

www.wildflowers.fr



Source : IntoTheChic


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
blackfeelings.france
Partagé par : blackfeeli...@France
VOIR SON BLOG 144 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

144
Publications

3949
J'aime Facebook sur ses publications

92
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur