/*
*/

Devenez publicateur / Créez votre blog


 

L'heure du grand oral pour Serge Aurier

  Sport, #

 

C'est ce lundi matin à 11h00 que Serge Aurier devra répondre de ses actes devant ses employeurs lors d'un entretien préalable en vue d'un licenciement. Dans le meilleur des cas, le défenseur du PSG risque une simple mise à pied, dans le pire, un renvoi. Mais cela semble peu probable.

 

A lire aussi

C'est l'heure du grand oral pour Serge Aurier. Suite à son dérapage du 13 février dernier sur Périscope, le défenseur du Paris Saint-Germain est convoqué ce lundi matin à 11h00 au siège administratif du club pour un " entretien préalable en vue d'un licenciement. " Lors d'un pareil entretien, le fautif a le droit de se faire accompagner d'un salarié du club. Ce qu'aurait refusé Aurier, à en croire nos confrères du Parisien, qui préférerait se présenter aux côtés de son agent, Stéphane Courbis. Une requête que ne devrait pas recevoir le PSG, qui sera représenté de son côté par Olivier Létang, le directeur sportif adjoint, et par un responsable de la direction des ressources humaines et peut-être aussi de Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué du club. Pour avoir notamment traité son entraîneur, Laurent Blanc, de " fiotte " et décrit de manière très crue le rapport liant Blanc à la star du vestiaire parisien, Zlatan Ibrahimovic, Serge Aurier, qui s'en est également pris à Angel Di Maria (" un guignol ") et Salvatore Sirigu (" il est guez "), devra répondre de ses actes devant ses employeurs.

 

Ces derniers reprochent à leur joueur d'avoir insulté ses supérieurs hiérarchiques et d'avoir porté atteinte à l'image du Paris Saint-Germain. Le Franco-Ivoirien de 23 ans va se défendre, on ne sait pas encore comment, mais une chose est sûre : il ne s'en sortira pas sans sanction. Et le barème est large. Dans le meilleur des cas, l'ancien Toulousain écopera d'une simple mise à pied, qui ne pourra pas dépasser un mois, dans le pire, il sera licencié, comme l'avait été Vikash Dhorasoo en 2006. Il semble que le club parisien optera pour une mise à pied de plusieurs jours pendant lesquels Aurier, déjà mis à pied depuis le 14 février dernier, ne sera pas payé et ne pourra pas non plus avoir accès au centre d'entraînement. Selon toute vraisemblance, sa prime d'éthique du mois de février lui sera également retirée et on peut penser qu'il devra ensuite passer un petit moment par la case réserve. Par ailleurs, rien ne permet d'assurer qu'on le reverra avec l'équipe première d'ici la fin de la saison. Le joueur acheté 12 M€ par Paris et qui en vaut aujourd'hui le double connaîtra sa sanction mercredi au plus tard. Le code du travail implique en effet que la décision ne soit pas rendue avant 24 heures.



Source : Orange Sports


PARTAGEZ UN LIEN OU ECRIVEZ UN ARTICLE

Pas de commentaire

Pas de commentaire
 
phil63
Partagé par : phil63@Brésil
VOIR SON BLOG 143 SUIVRE SES PUBLICATIONS LUI ECRIRE

SES STATS

143
Publications

5589
J'aime Facebook sur ses publications

194
Commentaires sur ses publications

Devenez publicateur

Dernières Actualités

Pas d'article dans la liste.